Fiche n° 400 : Murena (Cycle de la mère) de Dufaux et Delaby

Publié le par C...

Couverture du tome 1 :

Informations complémentaires :
Tome 1 : http://critic.fr/detail_livre.php?livre=2236
Tome 2 : http://critic.fr/detail_livre.php?livre=2237
Tome 3 : http://critic.fr/detail_livre.php?livre=3897
Tome 4 : http://critic.fr/detail_livre.php?livre=5380
Coffret : http://critic.fr/detail_livre.php?livre=30510

Mon avis :

       "Rome. Mai 54. Il est midi. Claude assiste aux combats depuis l'aube". Non loin de là, dans les gradins, Murena jette un regard distant sur le spectacle. Il est le fils de Lollia, la favorite de Claude, empereur de Rome. Mais Murena, ce n'est pas son histoire, du moins pas encore. Divisé en deux cycles (de 4 tomes ?), Murena est l'histoire d'un homme, futur empereur : Néron, de sa mère Agrippine et de leur ambition.

       Loin d'Astérix ou même d'Alix, Murena est LA référence absolue pour ce qui concerne la Rome antique. Malgré quelques légères inexactitudes historiques, la série nous plonge avec un grand réalisme près de 2 millénaires en arrière, à la cour ou dans les bas fonds de la ville éternelle. Avec des dessins sublimes, qui peuvent pourtant sembler un peu vieillots au départ, un sens du détail exceptionnel, on a parfois l'impression d'être face à une acrte postale.

       Le scénario est centré donc sur Néron, empereur très apprécié au départ, sa personnalité complexe et controversée, son ascension, les machinations de sa mère face auxquelles il ferme les yeux un temps et quelques intrigues de cour, le tout ponctué de plusieurs moments dans l'arène. Mais on peut bien sur également abordéer la série en ne prenant celui-ci que comme un prétexte. Le véritable personnage principal, c'est bien la cité elle-même !

       D'une rare précision dans les informations données, jusque dans les moindres détails, que ce soit dans les décors, les plans, les costumes, les habitudes (alimentaires ou autres), Murena est un puits de savoirs sur la Rome antique. Les auteurs se sont documentés, et ça se sent. C'est le tableau le plus réaliste jamais réalisé en bande dessinée, et ce malgré quelques rares libertés scénaristiques nécessaires à l'intrigue (puisqu'il ne s'agit pas de faire un cour d'histoire). De plus, si le début souffre de quelques bugs (de l'ordre du détail !), ceux-ci ont tendance à disparaitre ou a se justifier (la bibliographie utilisée étant de plus en plus pointue).

       Vous l'aurez compris, Murena est un véritable chef d'oeuvre. Capable de plaire par la qualité de son intrigue, la profondeur de ses personnages, ou tout simplement en tant que tableau réaliste des premiers temps de l'Empire romain.

9,5/10  Une série d'une rare qualité. Un graphisme qui s'adapte de façon sublime à l'intrigue, à l'époque. Une histoire riche, fouillée et documentée. Pour peu que vous ayez quelques penchants pour les hommes en robe rouge ou ceux qui se battent en jupe dans le sable, vous ne pouvez pas passer à côté de Murena !!


C...

Publié dans Critiques BD

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article