Fiche n° 280 : Blue Space de Marazano et Lamquet

Publié le par C...

Couverture du tome 2 :

Résumé :
C'est à une aventure spatiale que nous convie cette BD au style à la fois réaliste et visionnaire. L'histoire se passe dans les prochaines décennies. Des échantillons du sol martien doivent être récupérés pour des analyses. Mais la mission rencontre un problème : un accident s'est produit lors de l'arrivée de la navettecargo qui devait délivrer son précieux chargement à l'équipe de l'I.M.M.B. (International Moving Moon Base)... La cargaison s'est répandue à la surface de la Lune. L'I.M.M.B. s'est aussitôt déroutée vers le point d'impact. Mais voilà que l'équipage ne répond plus. Que s'est-il passé ?

Informations complémentaires :
Tome 1 : http://www.critic.fr/detail_livre.php?livre=32594
Tome 2 : http://www.critic.fr/detail_livre.php?livre=32595

Mon avis :
Puisqu'il y a deux tomes, j'ai choisi de faire cette critique en deux temps, histoire de varier un peu sur la forme.

Premier temps.
       D'abord, graphiquement, c'est vraiment très classique. On aime ou pas, moi à la base, je suis pas trop fan, mais en tout cas, ça ne nuit vraiment pas à l'histoire. Et puis c'est pas repoussant non plus.

       Cette histoire justement. Une mise en place assez bien foutue, avec la découverte de dessins énigmatiques sur des roches en plein désert du Sahara, puis le passage rapide à une mission de récupération ou de sauvetage sur la lune. Sauvetage d'un équipage échoué sur la lune après avoir ramené des échantillons martiens, et qui ne donne plus de nouvelle. A l'image des dessins, l'histoire s'annonce donc des plus classiques. La lune, Mars, une équipe qui ne s'entend pas au mieux, la récupération d'un équipage, questionnement sur une vie sur Mars, tout ça a déjà été vu et revu. Mais pourtant, avec quelques bons côtés, comme ce rythme ralenti, qui nous fait sentir au mieux les conditions d'apesanteur et qui renforce la pression du huis clos, ces soupçons sur chacun, et ce groupe mystérieux qui tire les ficelles derrière tout ça, et ben je dois le dire : Oui, c'est très classique, mais ça n'empêche pas de vouloir lire la suite. En fait, c'est un peu comme de voir Apollo 13 après avoir vu l'étoffe des héros (je sens que j'en choque là...), c'est pareil, mais comme ce sont pas les mêmes acteurs, on regarde jusqu'au bout.

Deuxième temps.
       Après la lecture du second tome, deux commentaires me viennent. D'abord, je ne regrette pas ma comparaison précédente à des films hollywoodiens. C'est toujours assez classique, prévisible jusqu'à la fin, avec une tentative de suspens haletant à la fin qui fait flop. Après, au moins, graphiquement, le final en met plein les yeux.
       Ensuite, je dois avouer être un peu perplexe. Le deuxième tome n'est pas une suite du premier. Bizarre, je pensais vraiment que le premier ouvrait des portes pour le tome suivant, et en fait non. Toujours la même équipe, mais rien à voir avec Mars ou la Lune cette fois. Juste un gros scénario catastrophe avec un très très gros cyclone (avec 3 yeux !!!). Est-il nécessaire d'en dire plus ?

Je trouvais le premier tome classique mais sympa. Je trouve le second classique...

5,5/10 (6,5 pour le premier, 4,5 pour le second) Extrêmement classique et sans surprise, du début à la fin, que ce soit graphiquement et scénaristiquement. Le premier tome avait cependant l'intérêt de développer une ambiance en huis clos intéressante.

C...

Publié dans Critiques BD

Commenter cet article

KANUX 18/06/2009 11:00

Lamquet n'a pas un trait si classique que ça, mais je me souviens plus trop du premier tome, que je dois pourtant avoir quelque part dans ma bibliothèque... en tous cas, essaie plutôt Alvin Norge, yabon.