Fiche n° 255 : Noir Duo de Philippe Ward et Sylvie Miller

Publié le par Simatural

Couverture :


Resumé :
Une folle préface. Un mur aux pouvoirs étranges. Un monde souterrain peuplé de chats sacrés. Une mission en perdition sur Mars. Un guitariste maudit. Un détective au service des dieux… Entre angoisse, humour, suspense et merveilleux, voici seize nouvelles à la croisée des mauvais genres, seize textes à faire flamber les pupilles, seize excursions en territoires inconnus signées par un duo d'enfer, le NOIR DUO !

Informations complémentaires :
http://critic.fr/detail_livre.php?livre=28238

Mon avis :
Noir duo, c'est d'abord une préface énorme. De grands noms du genre soulignent le rôle majeur qu'ont joué et jouent encore Philippe Ward et Sylvie Miller dans le microcosme de la science-fiction. Pour s'en convaincre, il suffit de regarder le nombre important de premiers romans publiés chez Rivière Blanche et même, pour coller à l'actualité, l'anthologie de SF russe prévue dont on vous parlait samedi. Une flopée d'hommages qui s'avèrent souvent très drôle pour peu que l'on connaisse les énergumènes en question, un peu « chiante » dans le cas contraire, j'en conviens.

Mais cette préface ne doit en aucun cas nous faire oublier les indéniables qualités d'auteur de ces deux éditeurs à part. Car du talent, il y en a dans ce recueil. Et pas qu'un peu, mon neveu !

Avec beaucoup de malice et d'intelligence, ils opèrent dans tous les genres de l'imaginaire par des nouvelles de bonne facture et parfois même remarquables.

Première collaboration du duo, Le Mur ouvre le bal. Impossible ne ne pas tomber sous le charme de la plume de Miller et de Ward. L'histoire d'une femme seule, brisée, épuisée qui tombe amoureuse d'un mur...
Puis suit Un choix réfléchi, l'histoire d'Arnaud, un homme qui a choisi de ne jamais choisir. Cette nouvelle a remporté le Prix Masterton et on n'est vraiment pas étonné. Quelle chute !
La  SF fromagère, vous connaissez ? Non, tant pis pour vous ! Il s'agit d'une nouvelle à la fois drôle, loufoque et savoureuse, mélange du Mars Attack de Burton et d'un camembert. La SF sérieuse n'est pas non plus en reste. Les ventres d'Airain, une nouvelle qui traite de la possibilité dans l'avenir d'avoir recours à des utérus artificiel. Wow !
Votre truc à vous, c'est le fantastique ? Pas de problème, Les chemins de l'Esprit (road-movie à pied d'un ancien détenu) ou Le fils de l'Eau, qui conte le tarissement d'une source, devrait combler vos envies.

À titre personnel, moi qui apprécie le mélange entre mes deux genres préférés, à savoir le polar et la SF, j'ai été servi. Quel bonheur que de suivre les aventures de Jean-Philippe Lasser, le détective attitré des dieux, dans une Egypte fantasmée où les êtres divins côtoient les humains. Un peu comme dans American Gods,  le mélange fait merveille et on imagine tout à fait une histoire plus conséquente (qui a dit un roman ?) se dérouler dans cet univers tant il regorge de possibilités. 

8/10 A deux ou à quatre main, le noir duo explore tous les genres de l'imaginaire. C'est souvent drôle, parfois touchant, et toujours passionnant ! Quatre mains, trois voix, deux auteurs, pour un recueil à vous procurer !

Simatural

Publié dans Critiques SF

Commenter cet article

Etienne 06/05/2010 18:41


Je suis en train de le lire, et j'avoue être scotché!
Les nouvelles sont excellentes, tant celles de Miller que de Ward, les fins sont toujours inattendues (mention spéciale à l'étudiante au Mexique...), et la Sf fromagère ne va sans doute pas tarder
à devenir un genre à part entière!