Fiche n° 248 : Fées Divers n°1, 2 et 3 (revue)

Publié le par Meor

Un article un peu spécial aujourd'hui puisque je vais m'atteler à vous parler d'une revue féerique qui n'est autre que Fées Divers, éditée par Le Souffle d'Éole.
Vous croyez tout savoir des fées? D'innocentes créatures? Détrompez-vous, ces trois numéros sont de vraies mines d'informations sur ce peuple et ce en de nombreux points.

C'est parti avec les superbes couvertures des trois numéros :



Résumé :
Dans chaque numéro différents regards sur la féerie : arts picturaux, musicaux, littérature, cinéma, et même cuisine et revues de presse… chacun y trouvera son compte !
Qui plus est chaque opus est thématique et traite d'un sujet du point de vue de la féerie. Dans l'ordre nous en apprendrons donc plus sur la Sombre Féerie, La féerie Urbaine et les Nourritures et Boissons Féeriques. Tout un programme non?

Informations complémentaires
:
http://critic.fr/detail_serie.php?serie=3763

Mon avis :
Dès le premier numéro j'ai été conquise.
Il est vrai que le Petit Peuple a une belle place dans mon coeur de lectrice (entre autres) et que le premier thème me semblait fort bien trouvé : tordre le cou aux clichés! Le second était également en plein dans mon amour de la fantasy urbaine et assimilés. Enfin gourmande que je suis le menu du tout dernier m'a attirée!

L'alliance des différentes rubrique est efficace, et les enchaînements se perfectionnent entre ces 3 premiers numéros de façon remarquable. En relisant les trois numéros à la suite on voit aussi la maquette évoluer et devenir très personnelle. Le dossier reprend l'agréable bord-illustré de la revue Emblèmes (chez l'Oxymore) et c'est un plus. La gazette est elle aussi un petit régal pour le lecteur, aussi bien au niveau du contenu que du contenant.
En mettant aussi bien l'accent sur les différents auteurs du genre que les illustrateurs de couvertures – dans l'ordre Marie Guillaumet, Xavier Colette et Yannick Germain – dans des interviews, nouvelles et poèmes  la revue fait la part belle à la diversité qu'ont entrainé les mythes du petit peuple. (On saluera la présence de Tanith Lee et Charles de Lint trop rares en France, Delhia Sherman ou Léa Silhol mais aussi Denis Labbé, Jacques Fuentebala, André François Ruaud et Sophie Dabat)
L'organisation de la revue est claire, le propos également.
Tout ici est fait pour entraîner le lecteur dans un autre monde où l'esthetisme cache bien des ruses, ou l'artifice est noble et réfléchi.

Les contenus rédigés par l'équipe de Fées Divers on l'avantage d'inclure des bibliographies, des conseils de lecture avisés qui, si cela restait à prouver, font montre de la réelle recherche du propos et d'une rigueur certaine dans les écrits publiés. De plus les parties "nouvelles et poèmes" nous font découvrir ou redécouvrir des auteurs qui conaissent bien le genre, et si la féerie est de mise elle ne s'arrête pas à la littérature: poupées, comics, artbooks et réalisations plastiques nous sont présentés et expliqués avec une concision qui ne dépareille pas et des interviews très intéressantes.

Il est vrai je ne taris pas d'éloges mais quelques points négatifs cependant, si la revue est tout à fait à la hauteur dans le contenu et la maquette, son dernier souci reste les coquilles qu'on y trouve (qui s'amenuisent il est vrai). De plus on espère que les thématiques pourront se poursuivre à l'infini, tout du moins en thématiques fédératrices comme l'ont été ces trois premiers numéros.
Seules craintes au programme pour cette revue (pour l'instant annuelle) que j'ai bon espoir de voir continuer longtemps!

8/10   Si j'avais du en décerner une à chaque tome cela aurait donné 7,5 puis 8 et enfin 8,5 pour ces trois numéros. Alors faisons une belle moyenne de 8 pour Fées Divers qui s'adresse aux amoureux de la Féerie mais aussi, et surtout, à ceux qui veulent la rencontrer par divers biais !
A découvrir absolument !


PS : le site officiel : http://www.feesdivers.fr

Méor

Publié dans Critiques Fantasy

Commenter cet article