Fiche n° 237 : La Science du Disque-Monde de Pratchett

Publié le par Meor

Le Disque-Monde c'est plutôt deux fois qu'une, alors hop une chronique pour les deux tomes de La Science du Disque-Monde dont le second vient de paraître !

Attention, cette chronique peut contenir des traces de noix.

Couvertures :


Informations complémentaires :
tome 1 : http://www.critic.fr/detail_livre.php?livre=24801
tome 2 : http://www.critic.fr/detail_livre.php?livre=32525 

Résumé :
Derrière les murs de l’Université de l’Invisible, une expérience périlleuse aboutit accidentellement à la création d’un univers en réduction, un univers absurde fondé sur des règles logiques, un univers où la magie n’a pas cours, où la matière tend à s’agglomérer en sphères pour constituer des étoiles et des planètes, où la vie naissante suit le cours de l’évolution vers l’émergence de l’intelligence, bref un univers insensé : un Globe-monde !
Notre univers. Notre planète, la Terre.
Et dans les second tome d'autres questions : que sont donc ces êtres sans magie (eux-aussi) qui semblent commencer à vivre sur ce globe? Comment changent-ils? Pourquoi? Et quelles sont leurs visions du monde... De sa création à l'être humain, les mages ne sont pas aux bouts de leurs suprises en observant ce globe-monde qui ressemble fort au notre!

Mon avis :
Je commencerai par préciser que - honte sur moi - je n'ai pas encore lu l'intégralité du Disque-Monde.

Mais ceci est une première preuve de la qualité de ces bouquins : même sans trop connaître ce Monde, on peut tout à fait comprendre le propos. Les personnages sont attachants (si je puis dire) et pour peu qu'on vous explique ce qu'un Orang-Outang vient faire là, tout ira très bien.

Autre point fort : le sérieux et l'humour se mélangent habilement. On suit le déroulement du monde du point de vue des mages de l'Université de l'Invisble, bien étonnés d'y voir des phénomènes que nous même (non-scientifiques) ne connaissons pas toujours bien. De plus, chaque point abordé est expliqué et détaillé, toujours avec fluidité. Cette concision scientifique est mêlée avec un réel talent de vulgarisation! Ajoutez à cela une mise en scène bien pensée (la partie pratchettienne) et les diverses sciences abordées semblent très simples.

Enfin pour ne rien gâcher, l'alternance de ces genres (récit/vulgarisation) est très simple et très fluide. Les auteurs (et traducteurs, saluons-les bien bas) nous dispensent leur savoir et leur création en toute limpidité et nous mènent facilement dans l'intrigue, puis de la même façon, dans de la réflexion parfois plus personnelle (le deuxième tome nous parle tout de même de ce que nous sommes, et pourquoi, ma bonne dame ?).

Bien sûr je ne vous dis pas grand chose de l'histoire, mais c'est pour laisser plus de suspens. Sait-on jamais, les gros reptiles iront peut-être loin?

8/10 Vous voulez parfaire votre culture scientifique avec un bon livre, allez-y, en plus vous rirez ! Voir le monde et nous-mêmes ainsi traités, rire et s'étonner de découvrir ce qui nous constitue, quoi de mieux pour se comprendre?
Mon petit préféré en matière de vulgarisation!

Meor

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article