Fiche n° 236 : Jimmy Corrigan de Chris Ware

Publié le par Alice

Couverture :


Résumé :

Jimmy Corrigan est un américain moyen, dans une Amérique dépressive qui part à la rencontre de son père qu’il n’a jamais vu. Une communication impossible s’installe entre : maladresse, timidité, gêne, solitude… Cette histoire est entrecoupée d’épisodes qui se sont déroulés cent ans plus tôt, lors de l’exposition de 1893 où l’on rencontre le grand-père de Jimmy, lui aussi habité par la même solitude.

Mon avis : 
A ceux qui ne connaissent pas encore Chris Ware, ne vous laissez pas impressionner par l’épaisseur de ce pavé, ni par ce résumé qui, je le reconnais n’est pas des plus palpitants. Et pourtant… On est captivé dès les premières pages :une fois que l’on est entré dans cet univers, on n'en ressort plus ! Il serait vraiment dommage de passer à côté d’un tel bijou pour un simple a priori !

Chris Ware est un véritable maître pour arriver, avec une grande finesse et peu de mots, aux profondeurs de l’âme humaine. Tout y participe : les dessins empreints de la nostalgie d’un temps révolu, le graphisme, la mise en page, les couleurs, son humour pince-sans-rire…

Sa grande force est d’avoir réussi à créer un univers à part entière, très reconnaissable. Il crée et décide de tout, même  de ses couvertures, le format du livre, les polices, la mise en page… pour faire de ses BD (mais peut-on encore appeler cela BD ?) de véritables objets-livres, aussi beaux dans la forme que dans le contenu (vous aurez compris, je suis fan…). Plus on les relit, plus on découvre toutes les richesses et facettes de cet auteur sans fond.

Pour ceux qui connaissent déjà, un seul conseil : ne vous arrêtez pas là, ce n’est qu’une merveille parmi tant d’autres (mais je suis persuadée que vous ne m’avez pas attendue pour le faire…) !
Seul petit bémol : Chris Ware est peu traduit dans nos contrées… Je recommande donc vivement aux plus téméraires et aux plus mordus de le découvrir en V.O. (même moi j’y arrive !) pour ne pas passer à côté de sa série Acme Novelty.

10/10 et même beaucoup plus ! Chris Ware est un véritable maître pour arriver, avec une grande finesse et peu de mots, aux profondeurs de l’âme humaine. A lire et relire ! On le redécouvre sans arrêt, sans jamais se lasser...

Alice

Commenter cet article

cyborg 07 08/05/2009 10:57

110% d'accord même. Ce pourrait être la BD d'une vie.

kanux 07/05/2009 12:56

100% d'accord avec toi, et plus encore :-)