Fiche n° 235 : Des Choses fragiles de Neil Gaiman

Publié le par Aneria

Couverture :


Résumé :

Ces histoires merveilleuses et effrayantes confirment le talent de Neil Gaiman, conteur inégalable qui manie la même aisance l'humour et l’horreur, le fantastique et le réalisme, la douceur et la cruauté pour peindre avec délicatesse ces choses fragiles qui, dans leur apparence éphémère, marquent pourtant les esprits, parfois pour toujours.
Tantôt délicieuses, tantôt dérangeantes, toujours surprenantes, les nouvelles qui composent Des choses fragiles sont un cadeau, un enchantement littéraire que nous offre l’un des écrivains les plus originaux de son époque.
Si ce recueil constitue une entrée idéale pour les lecteurs qui ne connaissanent pas encore l’oeuvre de Gaiman, les fans seront comblés par cette alternance somptueuse de nouvelles courtes, novela ou véritables romans comme Le Monarque de la Vallée, ou l’interview inédite de Neil Gaiman en fin d’ouvrage.

Informations complémentaires :
http://critic.fr/detail_livre.php?livre=32470

Mon avis :

Vous l'aurez compris (ou le comprendrez maintenant si vous ne lisez pas les Résumés, bande de fénéants), ce recueil n'est pas à proprement parlé une nouveauté.

Non, ce n'est pas une floppée d'inédits, une déferlente de raretés... Et pourtant!

À tous ceux qui n'ont pas cherché à lire tout ce que l'Anglais a pu produire depuis qu'il sait (toujours aussi bien) écrire ces récits d'horreur que l'on adore.

À tous ceux qui ne connaîteraient les eaux troubles du monde merveilleux et lugubre dans lequel le Cap'tain Gaiman nous fait voguer.

À tous ceux qui aiment le fantastique dans ce que ce genre à de plus fort, de plus tragique et intense.

Des Choses Fragiles est un ouvrage d'une grande classe, un objet aussi beau que fascinant. Je tire mon chapeau au Diable Vauvert pour offrir cette quasi-intégrale d'un auteur à part.

Bien sûr, tout n'est pas à garder, et je passerai sous silence tous ses poèmes ici réunis. La prose n'a de sens que dans la langue de son auteur et ce n'est pas le cas ici.

Mais ces nouvelles... Quel éblouissement ! Voici enfin l'occasion de (re)découvrir des contes d'horreurs, des histoires à (re)donner peur du noir. Du fantastique à la Fantasy urbaine, entrez dans le musée de la peur et de la joie, parce que dans son esprit elles ne font qu'une…

Avec des bijoux comme Les Faits concernant le Départ de Miss Finch, La Présidence d'octobre ou encore Goliath et bien d'autres merveilles, pour certaines traduites pour la premières fois, apprêtez-vous à trembler, vibrer et ressentir l'ombre qui se cache derrière notre monde...

Certes, tout dans cet ouvrage n'est pas parfait. Le Monarque de la Vallée n'était ni fait ni à faire. Les lecteurs  qui n'en pouvait plus de savoir ce qu'il advenait du héros d'American Gods seront sans doute aussi déçu que moi, tant cette novella est insipide à côté du chef d'oeuvre qu'elle suit. On regrete aussi et surtout qu'elle manque d'audace et de magie dans un univers de dieux. Quant aux amateurs de mythologie, ils risquent d'être bien mis à mal par cette séquelle...

Mais quel talent, quel plaisir de pouvoir se plonger dans l'esprit de Gaiman et déguster telle quelle la force de son univers.

On regrette que la poésie casse trop le rythme, même si s'en dispenser aurait été tricher. Et la novella sur Ombre  était tout à fait dispensable. Je me permet de les mettre de côté pour la conclusion. Ce livre est un recueil des nouvelles de Gaiman. Ne le jugez pas pour autre chose. C'est déjà plus que satisfaisant!


8.5/10 Lorsque le monde vous épuise, lorsqu'il devient trop dur d'affronter le dehors, il fait bon se blotir dans un monde de rêves et de cauchemars. Neil Gaiman en est l'un des plus merveilleux guides.
Grotesques et grandioses, délicieuses et acides, ces nouvelles sont autant de voyages et de chutes dont on ne veut plus revenir.
Un moment à part, un moment nulle part.
Tout simplement.

Aneria

Publié dans Critiques Fantastique

Commenter cet article

Aneria 08/05/2009 20:46

Je trouve ses nouvelles plus crues et intenses, je pense que c'est ce qui me parle le plus dans ses histoires courtes. Ca doit être un ressenti très personnel !
Cela dit, la qualité et la profondeur à laquelle il nous habitue peut facilement manquer...

A_girl_from_earth 08/05/2009 16:47

J'aime beaucoup Neil Gaiman mais j'accroche moins à ses nouvelles ou histoires courtes. J'avais été un peu déçue par "Miroirs et fumées" (que j'ai plus feuilleté que lu d'ailleurs).

Laetitia la liseuse 08/05/2009 10:46

J'en suis à peine à la moitié et pour l'instant je ne suis pas vraiment convaincue. Il y a bien quelques nouvelles qui sortent du lot mais j'espère que la suite sera à la hauteur. J'en suis justement au cas de Mlle Finch. A voir...

Simatural 06/05/2009 17:30

Et un livre de plus à ajouter à ma pal. Mais bon, ce ne sera pas pour tout de suite...