Fiche n° 209 : L'héritage du diable tome 1 de Gastine et Félix

Publié le par Etienne

Couverture :



Résumé :
1938. Constant est prêt à fouiller toute la France pour revoir sa Juliette. Par quel mystère se retrouve-t-elle en effigie sur un tableau du XVII e siècle ? Pourquoi l'oeuvre fascine-t-elle également les proches du Führer ? La chasse s'engage... 

Informations complémentaires :

http://www.critic.fr/detail_livre.php?livre=30033


Mon avis :
Religion, Allemagne nazie... Le moins que l'on puisse dire, c'est que "l'héritage du diable" ne semble pas briller par son originalité au premier regard. Et pourtant, si les bd à thématique religieuse se suivent et se ressemblent (Cinquième évangile, Le dernier templier pour ne citer que les plus récentes), il faut dire que celle-ci nous a plutôt convaincu.
D'abord, et sans savoir trop comment l'expliquer, cette bd a un "truc". Et ce, dès la couverture, qui rappelle un peu Indiana Jones et la dernière croisade, vous savez, celui avant qu'il rencontre les extra terrestres. Un petit quelque chose qui la fait sortir du lot malgré son classicisme.

Les dessins sont plutôt bien foutus, bien qu'assez classiques. Les décors sont plutôt jolis, de même que les personnages. Et les couleurs sont très variées, et toujours très bien gérées. Le seul bémol visuel se trouvant dans l'incapacité du dessinateur à mettre des nuages dans le ciel (sauf en couverture), ce qui rend le tout parfois un peu fade.
Pour ce qui est du fond maintenant. Nous n'allons pas nous étendre plus que ça au risque de trop en dire sur l'intrigue en elle-même. Et si la couverture nous faisait penser à une énième histoire d'un pseudo Indiana Jones, c'est loin d'être le cas. Bien sur, les références à l’œuvre de Spielberg et Lucas sont très visibles, que ce soient les méchants nazis à la recherche d’un mystérieux parchemin, ou le voyage en dirigeable. Mais c’est tout. Le héros n’a rien d’un Indiana bis, c’est un p’tit gars ordinaire amoureux d’une fille qu’il n’a pas vue depuis quatre ans et qu’il retrouve un jour, sur un tableau. Tous les personnages (principaux, secondaires, alliés, ennemis) sont plus que cohérents, assez fouillés et plutôt interessants. Et l'histoire est accrocheuse, rondement bien menée, oscillant entre une action bien maitrisée, où tout va très vite et une intrigue passionnante, avec retournements de situations, trahison, occultisme.
Bref, s'il ne s'agit vraisemblablement pas de la bd du siècle, L'héritage du diable est plus qu'un bon divertissement. Et avec toutes ces points laissés dans l'ombre au cours de ce premier tome, on n'attend plus que la suite, avec une certaine impatience.

7/10  Un premier tome plus que bien foutu, à tous points de vue, malgré un certain classicisme dans les thèmes abordés. On ne s'ennuie pas une seconde dans cette histoire mélant intrigue religieuse, action, nazisme et romance (le tout, sans partir dans tous les sens...). Une très bonne surprise donc. A lire avec beaucoup de plaisir. En attendant la suite.

Etienne et C...

Publié dans Critiques BD

Commenter cet article