Fiche n °187 : En Panne Sèche d'Andréas Eschbach

Publié le par Aneria

Couverture :



Résumé : 

Markus Westerman a migré aux Etats-Unis avec un rêve assez particulier : devenir l'un des plus puissants entrepreneurs contemporains du pétrole. Et même si l'horizon de la fin de l'ère de l'or noir semble approcher, voire s'apprêter à entrer en collision, avec la société, il ne perds pas espoir. Quoi qu'il en coûte, il y croit.
Informations complémentaires :
http://critic.fr/detail_livre.php?livre=31260

Mon avis :
Avant de m'attaquer à ce livre, j'avais déjà entendu plus d'un avis flatteur ; on m'a même parlé du meilleur de l'auteur. J'avoue mon ignorance, n'ayant lu de lui que Jesus Video. Mais pour le coup, je ne crois pas que ces commentaires m'aient vraiment influencé : c'est bel et bien un très bon livre.

Roman fleuve, En Panne Sèche n'est pas une lecture des plus aisées. Long, complexe et profond, il n'est pas toujours simple de se laisser porter. Non, on est plutôt pris à parti, désigné comme témoin d'événements terrifiants. Le récit s'étend sur plusieurs dimensions de temps, s'enchevêtre dans l'Histoire, pulvérise plus d'une belle image de l'ère post-industrielle. Difficile de ne pas frissonner dans ce dédale aussi intelligent qu'étouffant.

Il n'y a pas de doute à avoir, l'auteur connaît bien son sujet, a son opinion sur les questions énergétiques et les expose avec une objectivité qui fait froid dans le dos. Sur fond de dépendance mondiale à l'huile de roche, il détruit le monde pièce par pièce dans une Anticipation qui semble pouvoir commencer demain. Les actualités y sont d'ailleurs une source d'inspiration fondamentale et bien optimiste (ou inconscient) : celui qui ne verrait pas ce futur « cauchemardesque » comme déjà à notre porte.

Ce roman est fort, intense, glacial et sans concession. Il n'est probablement pas accessible ou même parlant à tout un chacun, mais c'est bien l'avenir qui se dessine et semble approcher à grand pas, je doute qu'il y ait une honte à craindre que ce thriller environnement ne se révèle prophétique. Après le troublant AquaTM de Jean-Marc Ligny, voilà un sujet on ne peut plus inquiétant mis en lumière dans un grand moment de littérature.

 9/10 Beau, fort et terrifiant, En Panne Sèche est un roman lourd de sens et de conséquences, un regard très réussi et sinistrement plausible sur l'avenir. Difficile de rester de marbre face aux collisions des destins et aux bouleversements qu'orchestre ce livre. Sensé, profond et d'une esthétique de la catastrophe très particulière, voilà un sérieux prétendant au titre d'augure le plus sinistre...

Aneria

Publié dans Critiques SF

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Simatural 11/03/2009 15:00

Le prochain roman de SF sur ma pile de lecture ! Malheureusement (pauvre de moi ^^), il y en a bien une dizaine avant...

Bien d'accord, Un Milliard de tapis de cheveux est une tuerie !

Aneria 10/03/2009 18:38

Combien de fois ai-je pu entendre du bien des Milliards de Tapis de Cheveux ? A vrai dire, je n'avais pas fait le lien entre Jesus Video et En Panne Sèche avant qu'on me le signale, et j'étais déjà dans le second... Quel pied.

Ma chère, se sera donnant donnant, Des Milliards vient de s'échouer sur la mienne !

A_girl_from_earth 10/03/2009 15:45

J'avais beaucoup aimé "Des milliards de tapis de cheveux" du même auteur. Je ne connaissais pas celui-ci, je me le note!
Au passage je trouve ce blog vraiment très inspirant et j'ai bien peur qu'il ne m'incite à rajouter des livres dans ma PAL!