Fiche n °180 : Claymore de Norihiro Yagi

Publié le par Mitificus

Couverture :


Résumé :
Dans une époque médiévale, les humains sont terrorisés par des êtres démoniaques capables de se fondre parmi eux. Leur seule chance de survie réside dans les mains des Claymores, des femmes hybrides mi-humaines mi-démons qui possèdent des pouvoirs gigantesques, dépassant même ceux des démons. Habitant d'un petit village, Raki rencontre l'une d'entre elles, envoyée en mission pour trouver et exterminer le démon qui décime les siens. Subjugué par la beauté de la jeune fille, il va aussi découvrir les terribles secrets qui se cachent derrière l'organisation Claymore et le destin tragique qui attend chacun de ses membres.
Informations complémentaires :
tome 1 : http://www.critic.fr/detail_livre.php?livre=22180
tome 2 : http://www.critic.fr/detail_livre.php?livre=23686
[...]
tome 12 : http://www.critic.fr/detail_livre.php?livre=31118

Mon avis :
Claymore est un shonen plutôt réussi. Ce manga raconte l'histoire d'un groupe de jeunes filles que l'on manipule génétiquement avec du sang de démons afin de les rendre capable de repérer et éliminer les fameux démons qui mangent les hommes. Ce sont des mercenaires dirigées par un groupe d'hommes mystérieux, des parias à cause de leur hybridité. La machine semble bien huilée à un détail près: si les claymores utilisent trop leurs pouvoirs, elles se transforment elles-mêmes en démons, et si généralement elles se font éliminer par leur meilleure amie avant d'en arriver là, certaines passent à travers les mailles du filet... Nous suivons le parcours en particulier de l'une d'entre elle, la seule à s'être enrôlée de sa propre volonté. Elle va trouver du réconfort à sa situation grâce à un petit garçon dont la famille a été décimée par les démons.

Claymore, donc, ne se contente pas de combats entre les guerrières et les démons, elle explore aussi les rouages d'une organisation, son histoire et les sentiments humains...
Certains trouveront qu'il n'y a pas assez de combats , pas assez de sang (notamment les fans de Berserk) , d'autres trouveront qu'ils y en a trop (notamment dans les tomes 10 et 11). Bref si le manga joue sur les deux tableaux, il peut plaire au plus grand nombre mais se montre un peu faible.
Cela n'en reste pas moins un bon divertissement. On appréciera le fait que ce ne soit pas les hommes qui tiennent le haut de l'affiche et que les relations ne sont pas aussi manichéennes qu'il n'y parait au premier abord.

7/10  Un bon divertissement. Pas le manga du siècle mais un hybride sympa qui peut plaire aussi bien aux filles qui en ont marre des shojo très niais qu'aux garçons qui veulent autre chose que du sang. Un manga qui commence assez bien et qui met en place des le début des pistes intéressantes... à suivre !

Publié dans Critiques Manga

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

eric 02/03/2009 21:32

J'ai également bien accroché à cette série. Ce n'est effectivement pas la merveille des merveilles, mais quand même c'est bien fait. Je garde une préférence à Berserk, mais bon je boude pas mon plaisir quand même.