Fiche n °177 : Le Dos au Mur de Christophe Lambert

Publié le par Aneria

Couverture :




Résumé :
En cette année 2024, le jeu de Real-Tv le plus populaire des USA revient pour une 4e saisons : America's Most Hunted ! 200 Mexicains seront une nouvelle fois autorisés à franchir la frontière californienne !
Le but est simple : être le dernier à échapper aux poursuivants, policiers, civils ou paramilitaires racistes, ainsi qu'au pièges du pays, Et accessoirement à la mort. L'enjeu : 100000 US$, une villa à L.A. et... la nationalité dans un pays plus fermé que jamais.
Pour Diego, qui rêve d'un monde meilleur pour les siens, il ne peut y avoir que la victoire.
Mon Avis :
On ne présente plus Christophe Lambert, ni ses talents pour tous les âge. Ce nouveau roman s'adresse d'abord aux ados et aux « Young-adults », mais peut tout autant trouver grâce aux yeux des amateurs d'action bien "rentre-dedans".

Fidèle à lui même, Christophe Lambert écrit de façon dynamique, voulue sans doute cinématographique et ne s'interdit rien. Le résultat est remarquable : un récit cynique, violent et explosif. Avec ses faux-airs de scénario survitaminé, ce roman plonge le lecteur dans une action et une tension intense, très vivante. On se laisse volontiers trainé dans le sillon d'une galerie d'écorchés de la vie, lancés dans une course contre le destin haletante.

La narration est, comme l'auteur nous a habitué, fluide et clair et joue dans un registre assez populaire de nos jours : la traque. Et cette chasse n'est pas du tout anecdotique, au contraire, bien pensée et finement travaillée. On s'attache, on se surprends à souhaiter aux personnages de pourvoir retrouver leur souffle, mais dans cette atmosphère lourde, sous cette chaleur écrasante, c'est peine perdue.
Le décor est d'ailleurs un point à souligner. Pertinente et documentée, l'Amérique que dépeint l'auteur est une vision amère mais très réaliste de la place des « chicanos » sous la bannière étoilée, et pointe du doigt l'extrémisme de ces principes, notamment en ce qui concerne la « Homeland Security ».
Au passage, mention spécial pour l'auteur pour avoir réussi à faire de l'humour, bien noir, à base de jeux entre toutes les langues de ses personnages, surprenant !

Parfois un peu « facile », ou peut être un peu convenu pour un lecteur au bagage important, cet ouvrage reste une petite bombe, rapide et accessible, idéale pour une entrée ou une confirmation dans l'Anticipation, ou même dans l'Action, et n'est pas sans rappelé les deux Escape from de Carpenter...

8/10 Franc et direct, ce récit d'action intelligent et bien ficelé explose de tous les côtés en restant sombre, amer et plein de bon sens. Sur le fond acide des « valeurs » US, ce jeu de survie, sorte de Battle Royale avec l'Oncle Sam sait tenir on lecteur scotché !

Aneria

Publié dans Critiques SF

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

CeN 27/02/2009 00:05

Un rès bon livre je confirme !

Simatural 26/02/2009 16:27

Quand ma pile de lecture sera un peu descendu, je me laisserai sûrement tenté. Le résumé et la critique me font bien envie.