Fiche n °160 : Le Fléau de Chalion de Loïs McMaster Bujold

Publié le par Angèle

Couverture :


Résumé :
A la veille du Jour de la Fille - la grande fête en honneur de la Dame Printemps, l’une des cinq grandes déités - un homme au corps et à l’esprit brisés avance lentement sur la route de Valenda. Ancien soldat et courtisan, Cazaril a survécu à l’indignité et à d’horribles tortures comme esclave à bord d’une galère ennemie. Aujourd’hui libre, tout ce qu’il cherche, c’est un travail subalterne dans les cuisines de la Douairière Provincara, dans la noble maison où il servit comme page durant sa jeunesse.

 Mais les dieux ont d’autres plans pour cet homme humble. Accueilli chaleureusement, vêtu et nourri, il est nommé, à sa grande surprise, secrétaire personnel et tuteur de la Royesse Iselle - la sœur, belle et obstinée, du garçon impétueux destiné à devenir le prochain seigneur du pays. Mais ce poste placera Cazaril à l’endroit qu’il craint plus encore que la mer : la cour royale de Cardegoss, où règnent l’intrigue et la trahison.
A Cardegoss, les puissants ennemis qui avaient jeté Cazaril aux fers d’une rame riknari occupent à présent les positions les plus élevées du royaume, juste en dessous du Roya. Pourtant quelque chose de plus sinistre encore que leurs plans machiavéliques pend comme une épée au dessus de la famille royale : une malédiction sanguine qui touche non seulement ceux qui règnent mais également leur entourage. Le futur d’Iselle et de la Maison de Chalion semble compromis. La seule solution pour Cazaril est d’avoir recours à la plus noire des magies, mais pour cela, il devra sacrifier sa vie…

Informations complémentaires :
GF : http://www.critic.fr/detail_livre.php?livre=8224
Poche : http://www.critic.fr/detail_livre.php?livre=19420

Mon avis :
Pour ceux qui connaissent déjà cette auteure qu'est Lois McMaster Bujold, il n’y aura évidemment pas de grandes surprises : le fléau de Chalion montre que Bujold est une figure incontestable des littérature de l’Imaginaire.
Après nous avoir fait rêver avec la saga de Vorkosigan, elle nous prouve avec le cycle de Chalion que l'on peut être parfait dans tous les domaines .
Ce roman de fantasy nous prend par sa simplicité et sa sincérité. La psychologie des personnages  est énormément travaillée. Ainsi, le personnage principal de ce premier volet, Carazil, suscitera votre admiration pour sa droiture et son humanité. On rencontre ce personnage noble et soldat, qui revient in-extremis d’une galère d’esclaves après la trahison de son commandant.
Une écriture merveilleuse nous présente les Dieux d’une manière assez différente de tout ce qu’on a pu connaître jusque là. Chaque volet de cette trilogie traite de personnages touchés par les Dieux avec une préférence pour le dieu Bâtard  qui semble  correspondre à une vision moderne d’un dieu : justicier, avec un humour noir et une tolérance sexuelle que l’on imaginerait pas chez ces êtres suprêmes.

9.5/10 Tout bonnement sublime et  magnifique ! Si ce déjà fait, courrez l’acheter car dans votre bibliothèque ce roman trouvera à coup sûr sa place !

Angèle

Publié dans Critiques Fantasy

Commenter cet article

thomas geha 28/01/2009 19:52

Moi j'suis dac avec tonton !

Simatural 28/01/2009 16:12

J'ajouterai que pour moi, Le Fléau de Chalion, c'est un peu L'Assassin Royal en un tome et en mieux... au risque de me faire des ennemis! 1 des meilleurs de livre de fantasy de ces dernières années !