Fiche n° 153 : Me & the Devil Blues de Akira Hiramoto

Publié le par Sesshômaru

Couverture :


Résumé :
L'histoire est inspirée de la vie du bluesman Robert Leroy Johnson qui aurait fait un pacte avec le diable au détriment de la vie de sa femme et sa fille. Il obtient grâce à cela un talent incroyable pour la guitare, la faculté de jouer n'importe quel style, musique, de la meilleure des façons.
Seulement on est à l'époque de la Ségrégation. Les problèmes d'ordres surnaturels qu'il rencontre, se mêlent à ceux plus terre-à-terre de la survie au jour le jour.
RJ fait donc un bout de chemin avec le diable lui-même, puis avec un blanc qui semble apprécier sa musique et qui se nomme Clyde Barrows…
Informations complémentaires :
tome 1 : http://www.critic.fr/detail_livre.php?livre=29107
tome 2 : http://www.critic.fr/detail_livre.php?livre=31718
tome 3 : http://www.critic.fr/detail_livre.php?livre=30544

Mon avis :
Je crois avoir dit à tous ceux que je connais quelle belle claque on se prend en ouvrant les volumes de cette bd (j'emploie délibérément le terme "bande dessinée" au lieu de "manga"). Graphiquement, c'est non seulement original pour de la bd asiatique, mais en plus, cela nous met directement dans l'ambiance de ces rudes années de l'Amérique profonde. Le noir et blanc se prête parfaitement à l'histoire, que ce soit pour la séparation réelle entre les personnages ou pour le glauque de certaines scènes.

De plus, les "tableaux" qu'offre R.J. lorsqu'il joue, sont si vivants qu'on entendrait presque sa musique à travers le papier avec un peu d'imagination.

Si je n'employais pas le mot "manga", c'est parce non seulement nous sommes à des lieux de ce que l'on y trouve habituellement (une histoire se déroulant, peu importe l'époque, au Japon par exemple), mais aussi parce que le style rappelle bien plus certaines œuvres américaines justement. Un bon point pour les efforts de recherche de l'auteur qui rendent vraiment sa bd réaliste (le surnaturel est très peu présent contrairement à ce que l'on pourrait croire) et forte.

Il ne reste qu'une seule chose à espérer : que la suite ne nous déçoive pas trop par rapport au si envoûtant premier tome.

9,5/10 Si vous aimez des comics comme Sandman ou encore Preacher, des manga comme Blame, Vagabond ou encore 20th Century Boys, "Me and the Devil" est fait pour vous. De même,  les amoureux de musique et/ou les passionnés de l'époque des gangsters américains trouveront peut-être bien leur compte même s'ils n'ont jamais lu de manga de leur vie.

Sesshômaru

Publié dans Critiques Manga

Commenter cet article