Fiche n°152 : Eye Shield 21 de Murata et Inagaki

Publié le par Sesshômaru

Couverture :


Résumé :
Sena est le petit larbin par excellence. De petite taille, chétif, désespérément froussard et timide. Sa vie est complètement chamboulée quand il se fait littéralement kidnappé par Yôichi Hiruma le capitaine de l'équipe de foot américain du lycée dans lequel il vient d'être admis.
En effet le démoniaque quaterback a pu voir le jeune garçon en pleine action dans ce qu'il fait le mieux : fuir. Et il le fait vraiment très bien. Il est tellement rapide qu'il atteint presque les limites humaines c'est dire !
Il le colle donc fissa au post de running back, celui qui reçoit la balle et qui grâce à sa vitesse esquive le plus d'adversaires possible, et marque.
On fait ensuite petit à petit connaissance de personnages hauts en couleurs qui vont eux aussi intégrer l'équipe des Deimon Devil Bats, et qui chacun à leur postes respectifs vont finir par se montrer les meilleurs dans leur spécialité aux bons moments…
Informations complémentaires :
Eyeshield 21 par Yusuke Murata au dessin et Riichiro Inagaki au scénario.
22 tomes en France (série toujours en cours au Japon).
http://www.critic.fr/envoi_recherche_simple.php?cle=EYE+SHIELD

Mon avis :

Jamais je n'aurai cru pouvoir être aussi accro au football américain avant d'avoir lu ce manga. Et pourtant je le suis définitivement devenue en moins d'une semaine après avoir commencer d'abord l'animé puis la bande dessinée. Moi qui pensais que ce n'était qu'un sport de barbares, j'ai fini par réaliser que j'en étais une moi-même… Ou plutôt, que ce sport recèle bien plus que l'idée d'écraser ses adversaires sur son passage pour mettre une balle ovale derrière une ligne. C'est ce qui est génial dans ce manga : non seulement c'est merveilleusement bien dessiné (les scènes de touchdown sont souvent terriblement impressionnantes) mais il est très pédagogique. De faur, un d'inculte niveau foot US n'aura aucun problème pour suivre les matchs aussi complexes soient-ils par la suite.

Mais surtout on DOIT lire Eyeshield 21 pour Hiruma. L'un des personnages de manga les plus géniaux dans tous les sens du terme de la Création ! Les auteurs devraient entrer dans l'Histoire pour l'avoir inventé. Sans compter sa personnalité de roi des enfers et son physique qui va avec, sa maîtrise technique lors des matchs nous laisse très souvent sur les fesses. Et que ce soit lui ou n'importe lequel de ses coéquipiers, on en redemande lors de leurs moments de grâce !

Bien sûr E21 ça ne se "limite" pas à ça ; l'émotion, très présente, est bien servie par les graphismes, et les gags ne sont pas en reste non plus. La présence de nombreuses équipes et les différentes fournées de personnages aux techniques et personnalités originales agrémente parfaitement  la sauce.

10/10 Je ne me retiens pas cette fois : je mets 10 et je ne le regretterai pas (malgré les abominations de traduction et d'adaptation de Glénat humhum). Quiconque lira ce manga, qu'il soit fan de sport ou non, qu'il soit habitué aux shônen ou non, pensera de même. C'est quasi garanti !

Sesshômaru

Publié dans Critiques Manga

Commenter cet article