Fiche n°147 : La Chasse des Elfes (Les Elfes 1) de Bernhard Hennen

Publié le par Mitificus

Couverture :


Résumé :
Les humains redoutent leur froideur apparente. Les nains craignent leur arrogance et les fuient comme la peste. Les orcs et les trolls ne voient en eux que du gibier…
Mais qui sont vraiment les elfes ? Quel est le destin de ces êtres de légende ?
Farodin et Nuramon, deux puissants guerriers elfes, sont envoyés en chasse par leur reine dans le monde des humains afin de terrasser un démon, fléau ancestral de leur race. Leur courage, leur amitié et leur loyauté seront rudement mis à l’épreuve dans cette quête, car tous deux aiment Noroelle qu’ils ont laissée derrière eux et qui devra affronter seule un funeste destin.
Voici l’aventure définitive d’un peuple qui appartient au trésor des mythes de l’humanité. Un livre indispensable à tout lecteur du Seigneur des Anneaux !

Informations complémentaires :

http://www.critic.fr/detail_livre.php?livre=30567

Mon avis :
Un groupe de guerriers humains se fait dépecer par une bête mi-homme mi-sanglier ; seul leur chef en réchappe et se trouve transporté dans le royaume des elfes. Là, il est soigné, emmené à la reine, et comme il est un peu rustaud,  il pense que le monstre vient de ce monde et EXIGE des elfes une réparation. La reine accepte d'ouvrir "la chasse des elfes" même si la créature ne vient pas de chez eux mais en échange, elle prendra l'enfant à naître de l'humain. Parallèlement, une elfe, très belle, très puissante et très bien vue à la cours, se demande lequel de ces deux soupirants elle va bien pouvoir choisir. Tous deux sont beaux, intelligents et mystérieux. Heureusement, elle va avoir du répit puisque ces deux compagnons vont faire partie de la chasse des elfes (qui regroupe les plus valeureux d'entre eux) tellement ils sont forts, tellement ils sont nobles et tellement c'est classique. Mais évidemment, la bête n'est pas celle que l'on croit et tout le monde est dans de beaux draps !

Je crois que vous l'aurez déja un peu deviné : je ne suis pas tout à fait convaincue par le scénario, un peu trop classique. Alors bien sûr il y a quelques bonnes idée mais les personnages... Disons que les personnages sont très fades, très convenus, très manichéens. Il y a quelques efforts d'humour mais ce n'est pas très convaincant.

A dire vrai le principal intérêt réside dans les Elfes comme le fait remarquer la quatrième de couverture c'est pour les lecteurs du seigneur des anneaux. Ou plutot ceux qui se sont contentés de regarder le film et qui trouvent que wow Arwen elle est trop belle et que rho Legolas il a trop la classe! Berhnard Hennen reprend donc des guerriers qui ont trop la classe et une fille trop belle, des oreilles pointues, des elfes qui paraissent froid et hautain et un univers magique pour en faire un livre sur les elfes. Peut-être que certains trouveront ça réussi mais j'avoue que son style ne m'a pas convaincue non plus. Il ne réussi pas à nous faire oublier qu'on lit, à faire vivre le monde qu'il construit et les personnages qui y habitent.

A aucun moment je ne me suis sentie transportée. Si on y met de la bonne volontée, on peut lui accorder que les images sont belles, mais le style est si sec, si pauvre que ça ne va pas au-delà. Le monde qu'il décrit est noble, harmonieux et il nous le sert avec des phrases courtes ni recherchées ni belles. Il ne laisse pas éclore le charme qu'elles pourraient contenir. Peut-être est-ce dû à la traduction ? Néanmoins, d'une façon générale, on voit souvent qu'il essaie de faire simple, mais à force, çela devient simpliste.

J'avoue : je suis peut-être un peu sévere mais bon, je trouve ça un peu trop facile de prendre un thème qui a du succès chez un autre pour en récupérer le lectorat. Bon alors, il y a encore de l'espoir puisque dans les bonnes idées du roman, il y en a qui servent d'ouverture à la suite. Et puis peut-être que dans le deuxième, l'auteur n'essaiera pas de créer un monde aussi convaincant que Tolkien mais juste de faire une bonne histoire avec des vrais personnages, ce qui ne serait déjà pas si mal. Peut-être même prendra t-il le temps de soigner son style histoire que ce soit moins télégraphique.

6/10 Très classique, pas très convaincant, mais quelques bonnes idées. A lire si vous êtes passionnés par les elfes, si vous ne lisez que des romans écrit gros avec des phrases courtes, si vous avez 12 ans ou si vous avez du temps à perdre. Mais peut etre suis-je passée à côté de quelquechose, la magie des fêtes de fin d'année a peut-être surpassée celle des elfes...

Mitificus

Publié dans Critiques Fantasy

Commenter cet article

mitificus 15/02/2009 22:33

Je ne prétend pas être impartial et avoir absolument raison, chacun pense ce qu'il veux, la lecture est un acte par définition subjectif. De plus 6 ce n'est pas non plus une si mauvaise note que ça demander aux élèves de terminale si il ne sont pas content avec 12/20 de moyenne au bac!
En outre je remarque que la conclusion de la critique sur les "chroniques de l'imaginaire" est un sensiblement la même que la mienne: c'est pour les fans du seigneur de anneaux et des Peuplades imaginaires!
Je trouve que la qualité principale d'un roman c'est de nous faire croire le temps de la lecture que ça peut exister, faire naitre ces monde dans notre tête et pour moi ce principe ne fonctionne pas dans ce livre. Tant mieux si pour d'autres ça marche! Tout ce que je souhaite c'est que les gens trouve du plaisir à la lecture... mais pas forcément de celui là.

Nelly Lemaire 14/02/2009 10:33

"Un peu sévère?"

Et si vous alliez faire un tour sur le site des "chroniques de l'imaginaire", histoire de voir ce que d'autres peuvent penser de ce roman?...