Fiche n° 120 : Je tuerai encore Billy the Kid par Recchioni et Burchielli

Publié le par Aneria

Couverture :


Résumé :

Courant 1881, Nouveau Mexique. Le chérif du comté de Lincoln est devenu célèbre. Il y a quelques temps, Pat Garrett, ancien hors-la-loi a abattu, d'une balle dans le dos, son ami de longue date, Billy the Kid. Le comté espérait la paix. Mais au fond du désert, les morts n'ont pas trouvé le repos et reviennent, affamés et ivres de sang, A leur tête, le Kid, plus fou que jamais, réclame vengeance. Aussi haït que respecté, Pat Garrett doit achever son travail.

Informations Complémentaires:
http://critic.fr/detail_livre.php?livre=30616

Mon avis :
Un format peu conventionnel, une couverture digne d'une affiche de la grande époque, Je tuerai encore Billy the Kid s'affiche comme un ouvrage à part. Et si vous saviez... Les éditions Clair de Lune signent là leur meilleure publication, rien de moins.

Inconditionnels des Westerns, voici le scénario le plus noir, le plus cruel et le plus terrifiant depuis la lignée « crépusculaire » initiée par Vera Cruz d'Aldrich. 

Vibrant hommage au génialissime Pat Garrett & Billy the Kid de Sam Peckinpah, rien n'est laissé au hasard. Pas de place pour les sentiments, pas de fioritures, un scénario à la sauce de la plus grande époque!

Violent, cynique et immoral, ce livre mature se dévore et vous reste dans la gorge. Fourmillant de références, qu'elles soient au western ou à une culture pop si bien coulée dans l'ensemble, de clins d'œil et de coups de chapeaux ; cette histoire est bien l'un plus grands contes de l'ouest sauvage de ces 10 dernières années (comparable au renouveau cinématographique récent), et outrageusement plus barjot.

Quant aux dessins... Trois artistes, dont le merveilleux Burchielli (à qui, rappelons le, on doit les superbes DMZ) aux styles coordonnées, cohérents et tout simplement magnifiques ! Dans un pur jus de comics des années 80, un univers à l'ambiance colossale et aux graphismes secs, précis et impitoyables. Servi dans des plans dignent des plus grands moments des genres cinématographiques à laquelle cette BD se trouve (Western/Zombie Movie), les illustrations laissent carrément sur les genoux. Et quel souci du détail !

9,5/10 : Personnellement, mon plus gros coup de cœur de cette année en BD ! Un one shoot colossal, efficace, dur et totalement génial. Que vous aimiez la viande froide, les colts ou les « fils de chacals », tout s'assemble de façon lisse et délicieuse. Sec, noir et déjanté, ce conte de l'Ouest Sauvage plus cruel et sanglant que jamais n'a pas fini de vous faire trembler ! A ne manquer sous aucun prétexte !!!

Aneria

Publié dans Critiques Comics

Commenter cet article

c_nul 20/11/2010 04:35


Merci pour cet article qui m'a donné envie de lire cette bande dessinée.
Je viens juste de la finir et je confirme la note de 9.5

J'ai été transporter ailleurs pendant toute la lecture. Pasfan de l'ambiance western,j'ai pourtant accroché.
L'histoire est parfaite. C'est du déja vu et pourtant on est surpris à chaque page.
Les dessins sont tres bien et cet alternance de dessinateurapporte à chaque chapitre une nouveauté.Un peu comme un nouveau départ

A lire absolument !!!


benoitreveur 01/04/2009 19:01

ah , comme je cherche des oeuvres papier se passant dans un univers western, un grand merci pour cette chronique