Fiche n° 119 : L'Exilé de Ta-Shima d'Adriana Lorusso

Publié le par Simatural

Couverture :


Résumé :
Sur Ta-Shima, l’ambassadeur de la toute puissante Fédération des mondes humains a décidé d’explorer la planète en compagnie de sa seconde épouse et de sa fille. Le jeune Rinvar, adolescent orgueilleux et champion de sabre, a été choisi pour les accompagner, à son grand déplaisir. Mais les choses ne se passent jamais comme prévu sur ce monde étrange et dangereux, que seuls les Shiro et les Asix ont réussi à apprivoiser. Et les coutumes, en particulier sexuelles, des uns et des autres sont sources de malentendus sans nombre.
Pendant ce temps, les espions de la Fédération cherchent par tous les moyens à réduire l’autonomie de Ta-Shima et à forcer ses habitants à rejoindre la civilisation humaine. La doctoresse rebelle Suvaïdar Huang, qui tire les ficelles de la politique locale, doit protéger à tout prix les secrets des généticiennes Jestak. Mais le prix à payer ne sera-t-il pas trop élevé ?
Informations complémentaires :
http://www.critic.fr/detail_livre.php?livre=29788

Mon avis :
Après un bon premier livre, Adriana Lorusso renoue avec son univers fétiche avec un second volume que j'ai trouvé encore plus réussi que le premier.

Je suis très vite rentré dans L'Exilé de Ta-Shima. Deux raisons essentielles à cela. Tout d'abord, je connaissais l'univers riche, dense, complexe et réaliste de Ta-Shima. Il est d'ailleurs étonnant de voir à quel point l'auteur maîtrise son univers et encore plus, comment celui-ci semble pouvoir capable de nous surprendre pendant encore bien longtemps.

L'autre raison concerne l'intrigue qui capte très rapidement et ne nous lâche pas avant la fin du roman. A ce niveau, l'auteur semble avoir corrigé les quelques digressions du premier tome. Plus incisif, plus épuré, son style a progressé et insuffle un rythme plus élevé à l'oeuvre.

Au rang des petits défauts, je soulignerais la petite tendance de l'auteur a trop vouloir insister sur les différences des deux peuples qu'elle confronte. Les différences entre les deux civilisations sont telles qu'elle ne mérite pas, à mon sens, d'explications supplémentaires.

Ta-Shima se situe dans la droite lignée d'un auteur comme Ursula K. Le Guin. Une SF humaniste, anthropocentriste qui donne à réfléchir.  Le dialogue de sourd qui se tisse entre les différents protagonistes (il y a malgré tout des exceptions) pourrait presque prêter à sourire s'il n'était pas aussi pathétique et symptômatique de la société dans laquelle nous vivons.

7/10 La plus belle réussite de la collection Bragelonne SF, ce n'est pas la publication de Richard Morgan, ce n'est pas Gradisil, non, la plus belle réussite de bragelonne SF, c'est d'avoir osé parier sur une jeune inconnnue qui risque de faire parler d'elle dans les années à venir. En tout cas, c'est tout ce que je le souhaite.
Vivement le tome 3 ! Oui, je VEUX un tome 3 !

Simatural

Publié dans Critiques SF

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article