Fiche n° 113 : Pixel Juice de Jeff Noon

Publié le par Meor

Couverture :


Résumé

Pixel Juice réunit cinquante récits, cinquante fragments, où les genres et les styles s'entrecroisent, se pénètrent et se fécondent. Cinquante fictions, cinquante pilules d'une drogue métaphorique dont Jeff Noon garde le secret. On retrouve ou l'on découvre ici son univers flou, les rues d'un Manchester décalé, nostalgique ou futuriste, la musique, l'écriture, l'enfance cruelle, le monde du rêve. Et l'autre côté du miroir nous fixe intensément.

Informations complémentaires:
Pixel Juice :
 http://critic.fr/detail_livre.php?livre=30563
Jeff Noon : http://critic.fr/detail_auteur.php?auteur=5595


Mon avis :
Cinquante récits, c'est moins qu'il m'en a fallu pour rentrer, conquise, dans l'univers de Jeff Noon.
Ce recueil organisé, chapitré, entremélé, réunit avec brio divers éléments qui nous montent un monde, un microcosme propre à l'auteur ou tout semble délicieusement décalé. 

Au bout de quelques pages, seulement, je me suis prise à me délecter de ces récits ( je remercie au passage le travail de traductrice de Marie Surgers ) et à aller toujours plus loin dans cet ouvrage qui relève à la fois de l'univers personnel et des imaginaires communs.

Je l'ai lu sans le dévorer, non pas par manque de goût mais parce que chacune de ses nouvelles demande un (court) temps d'assimilation au lecteur. Un peu comme un bon chocolat dont on voudrait garder, encore, le goût en bouche, avant d'en attaquer un autre. Et ce recueil est varié, question gouts. Nouvelles, scénarii, poésie, slam...

Pixel Juice c'est cela, une petite boite regorgeant de bonnes nouvelles, d'idées décalées, d'histoires entrecroisées, et d'audace, beaucoup ! On voudrait presque demander à Jeff Noon s'il prend d'étranges substances lui permettant d'imaginer tout cela, et si oui, de partager...


8,5/10 Je me suis laissée emporter avec un grand plaisir par les histoires de Jeff Noon, me suis prise à espérer croiser certains de ses personnages, imaginer les slams,... Bref j'ai aimé.
Et plus encore j'ai hâte de me jeter sur Nymphormation qui s'annonce très bon, lui aussi !


Meor

Publié dans Critiques Fantastique

Commenter cet article