Les Dossiers Critic 1 : La série Pushing Daisies

Publié le par Librairie CRITIC



Format :
42 mn
Genre : Drame, Fantastique
Nationalité : Américaine



Résumé :
Depuis l'enfance, Ned sait qu'il a un don un peu spécial. Il peut, très brièvement, ramener les gens à la vie. Adulte, il est devenu un fantastique pâtissier passant son temps libre à aider son seul ami, un détective privé, dans ses enquêtes. Ramener à la vie des victimes peut en effet être utile. Mais le jour où Ned ressuscite son amour d'enfance et que cette dernière reste "vivante", tout se complique : s'il venait à la toucher une nouvelle fois, elle partirait définitivement...

Les Personnages :
Ned : C'est très exactement à l'âge de 9 ans, 27 semaines, 6 jours et 3 minutes que le jeune Ned découvre qu'il a un don pour le moins particulier: redonner la vie à un être vivant (plante, animal ou homme) par le simple toucher. Mais si le premier contact ramène à la vie, le second tue. Et Ned a 60 secondes pour donner le second toucher, sous peine de voir le revenant revenir à la vie… pendant qu'une autre personne se trouvant à proximité meurt à sa place. Il en fait l'expérience lorsqu'il ressucite sa mère plus de 60 secondes. La minute passée, c'est le père de sa meilleure amie, Chuck, qui meurt. Devenu adulte, le jeune homme, devenu entre temps un talentueux pâtissier, décide de mettre son pouvoir à contribution afin de faire le bien. C'est ainsi qu'il s'associe à un détective privé, Emerson Cod, pour aider celui-ci à résoudre ses enquêtes. Grâce à son don, Ned ramène à la vie les personnes assassinées pour leur demander qui les a tués.

Mais le jour où il est confronté à l'affaire de meurtre dont a été victime Chuck, les choses se compliquent. Ned la ramène à la vie mais ne pouvant se résoudre à la perdre de nouveau, il la laisse en vie tout en sachant que s'il la touchait à nouveau, elle s'en irait pour toujours…

Chuck :

Charlotte Charles, aussi connue sous le nom de Chuck, est l'amie et amour d'enfance de Ned. Mais cette solide amitié est mise à rude épreuve le jour de la mort du père de la petite fille. Elle quitte Ned et part vivre chez Lily et Vivian, ses deux tantes. Lorsque les deux jeunes gens se retrouvent, bien des années plus tard, Chuck est… morte. En effet, elle a disparu lors d'une croisière et sera ressucitée par Ned le jour de son enterrement. Elle fait partie, avec Emerson, des personnes au courant du don de Ned. Chuck l'encourage d'ailleurs à aider les autres au lieu d'utiliser sa capacité pour résoudre des enquêtes dans le but de récolter une récompense. De plus, Ned ne lui a jamais avoué la véritable cause de la mort de son père.

Olive :

Serveuse au Pie Hole, le restaurant à tartes tenu par Ned, Olive n'est pas insensible au charme de ce dernier.
D'abord un peu énervante, elle devient rapidement l'un des personnages les plus réussis de la série.

Emerson :

Détective privé, Emerson Cod fait partie des rares personnes à être au courant du don de Ned. Lorsqu'il découvre ce dont est capable le talentueux pâtissier, il lui propose de s'associer et monte une affaire ensemble: ils se rendent à la morgue, ramènenent à la vie les victimes des meurtres pendant une minute, le temps de connaître le nom de leurs meurtriers. Ainsi, ils empochent la récompense. Une fois l'identité du criminel connue, Ned et Emerson peuvent empocher la récompense

Lily :
Lily est l'une des tantes de Chuck. Avec sa soeur, Vivian, elle a recueilli la jeune fille à la mort du père de celle-ci. Adolescente, elle et sa soeur s'étaient fait connaître en tant qu'artistes subaquatique mais cette carrière artistique prit fin le jour où elle devint aveugle de l'oeil droit suite à un malheureux incident où elle reçut de la litière pour chat dans l'oeil en question.



Vivian :

Vivian est l'autre tante délurée de Chuck. Ancienne célébrité de la natation synchronisée, elle partage avec sa soeur Lily une peur maladive du monde extérieure, allant même jusqu'à la phobie sociale.

Digbee :


Digbee est le chien de Ned. Il a trouvé la mort, écrasé par un camion, alors que son propriétaire n'était encore qu'un enfant. Mais Digbee ne le restera pas longtemps puisque Ned le ramènera à la vie en le touchant. Aujourd'hui, tous les deux ne peuvent se toucher sous peine que Digbee meurt à jamais.
Plus qu'une simple mascotte, Digbee est un vrai personnage.

Mon avis :
Brian Fuller, vous connaissez ?
Oui ? Non ?
C'est le monsieur derrière Dead like me.
Vous savez, cette série bien barrée où l'héroïne mourrait dès le premier épisode en se prenant les toilettes de la station Mir sur la tête...
Non, ça ne vous dit rien ? Faut dire que la série n'a pas fait long feu.

Toujours est-il que ce monsieur a donné naissance à une autre série l'année dernière et que celle-ci est tout simplement incontournable.

Car, Pushing Daisies n'est vraiment pas une série comme les autres...

Entre son univers féérique qui dégage un onirisme rarement - pour ne pas dire jamais - vu dans une série tv, sa magie, son humour, sa fraîcheur, son ton décalé, Pushing Daisies rappelle un peu les contes de Tim Burton (on peut citer Big Fish par exemple).
Chose rare, cette série tv émerveille. Oui vraiment.
Véritable rayon de soleil dans la production, elle n'échappe pas au pourtant pas au régne de la série policière. Mais là où tout un tas de séries se basent sur des enquêtes parce que ça marche, Pushing Daisies se démarque par son ambiance et ses personnages.

Mentions spéciales aux acteurs qui pour l'essentiel sont de grands inconnus (seul Emerson a déjà connu un succès à la tv avec Boston Public).

Pour peu qu'on goûte à l'humour noir, Pushing Daisies peut se révéler drôle, très drôle même...
Entre les discussions savoureuses des personnages et les grandes déclarations de la voix-off, on se marre souvent franchement.

Ne faites pas comme le public américain qui boude incompréhensiblement la série, regardez Pushing Daisies. Regardez et régalez-vous. Stylée, drôle, touchante, faussement naïve, cette série s'affirme comme l'une des meilleures de ces dernières années.

Simatural

Publié dans Dossiers Critic

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Magali 22/10/2008 10:35

Grande Fan de "Dead Like me" je pense que je n'ai pas le choix.
Ca fait déjà un moment que je louche dessus d'ailleurs, mais après ce dossier je sens l'impatience qui monte.