Fiche n °112 : La Trilogie du Dernier Souffle de Fiona McIntosh

Publié le par Simatural

Couverture :


Résumé :

Depuis des siècles, un membre de la famille Thirsk sert le roi de Morgravia comme général des armées, mais aucun n’avait jusque-là prêté allégeance à un noble aussi cruel que Celimus. Et aucun n’était aussi jeune que Wyl Thirsk, général à 17 ans.
Aussi, lorsque Wyl Thirsk est forcé par Celimus à assister à la torture de Myrren, une jeune femme accusée de sorcellerie, il craint de devenir le premier de sa lignée à trahir son serment. A la tête d’une bande de mercenaires disparates, ne pouvant faire confiance à qui que ce soit, Wyl est envoyé en mission diplomatique dans un pays voisin. A chaque pas, la trahison le guette, et il commence à se demander s’il rentrera chez lui sain et sauf.
Mais Myrren, reconnaissante de la compassion dont il avait fait preuve à son égard, a fait un don extraordinaire à Wyl qui va changer sa vie pour toujours… le pouvoir du Dernier Souffle. 
Informations complémentaires :
tome 1 : http://www.critic.fr/detail_livre.php?livre=22107
tome 2 : http://www.critic.fr/detail_livre.php?livre=25100
tome 3 : http://www.critic.fr/detail_livre.php?livre=27741

Mon avis :
Un bon début...
Le livre commence fort avec un rythme soutenu qui tend à nous faire oublier l'histoire assez convenue. Le "don" dont il est question dans le titre se révèle être un système original de magie que je n'avais pas encore jamais vu dans un roman de fantasy. 

Des défauts mineurs viennent cependant pointer le bout de leur nez. Ainsi, on échappe pas à certains passages (une histoire d'amour ! si si ^^) assez gnangnan. De même, j'ai trouvé que le rythme et l'histoire s'essoufflaient quelque peu sur la fin. Laissons tout de même le bénéfice du doute à l'auteur avec un rebondissement final qui laisse augurer de bonnes choses...

Enfin, Finch et son clébard, deux héros ma foi très sympathiques, n'arrivent pas à compenser le pâle trio gentil / méchant / promise du méchant dont le héros est amoureux qui compose les personnages principaux de ce roman. J'avoue avoir rarement vu des héros si caricaturaux !

7/10 Bref, ce premier tome annonce une trilogie classique basée sur une idée un système de magie follement original. Espérons que l'auteur arrive à tirer son histoire vers le haut en se détachant de certains stéréotypes agaçants...

*********************************************************************************************

Une suite désatreuse...
Pour expliquer le pourquoi du comment de ce désastre (enfin de mon point de vue), je vais commencer par citer un éditeur qui m'a dit un jour quelque chose du genre : " j'aime bien les romans des années 70 où il y a une idée par page. Aujourd'hui, avec une idée, on fait un roman voire plus... ".

Là où je veux en venir, c'est qu'aussi original que soit son système de magie, Fiona McIntosh aurait dû ne faire qu'un roman. Oui, un seul. Au lieu d'étirer son idée au maximum, de la tordre dans tous les sens et d'en faire un trilogie de 1600 pages. Oui, vraiment, elle aurait dû.

En effet, pour garder la cohérence de son système de magie avec son histoire, l'auteur a recours à de très nombreux artifices. L'histoire est toujours plaisante, mais apercevoir les "grosses" ficelles de l'histoire gâche quelque peu la lecture je ne vous le cache pas. De plus, on retrouve tous les défauts du précédent volume mais de manière accentuée.

4/10 Toutes ses maladresses mises bout à bout, on en vient à terminer laborieusement ce second tome et plus gênant encore, à remettre en question la lecture du troisième et dernier tome.   


*********************************************************************************************

Un dernier tome anecdotique
J'ai en mis du temps avant de me lancer dans la lecture de ce troisième volume.

Pour résumer mes impressions, disons que ce dernier tome est du même calibre que le deuxième. Ni meilleur ni plus mauvais. Avec les mêmes qualités avec les mêmes (très nombreux) défauts.

La fin, celle qu'on attendait depuis avant la fin du premier tome, arrive et on la suit avec un petit sourire ironique sur les lèvres.

4/10 "Tout ça pour ça ! ". Toutes ses pages (chaque tome est un beau pavé) pour en arriver à une conclusion que l'a deviné dès la fin du premier volume. Mouais...

LA SERIE : Faites les comptes ! (4+4+7)/3= 5. Oui, 5/10.
Au final, comme c'est la dernière impression qui compte et la fin qui prime, je ne vous conseillerais pas de lire cette Trilogie du dernier Souffle. Il y a tellement mieux ailleurs, et tellement plus original. Et un volume en plus !

De cette série, on ne retiendra finalement qu'une chose : une idée ne fait pas une trilogie !

Simatural

Publié dans Critiques Fantasy

Commenter cet article