Fiche n° 104 : Le Monde flottant (Sillage 11) de Morvan et Buchet

Publié le par Eric

Couverture :


Résumé :

Destituée de ses fonctions depuis son procès, Nävis ne travaille plus pour la Constituante et sombre peu à peu dans l'amertume.
Jusqu'au jour où un avocat l'embauche.
Elle est alors expédiée sur une planète plongée en pleine guerre civile entre pro-Sillage et anti-Sillage... où Bobo soutient ces derniers.
Sous prétexte de sauver son ami, Nävis pense que tous les coups sont permis...

Informations complémentaires :
http://critic.fr/detail_livre.php?livre=30140

Mon avis :
Enfin un Sillage qui sort un peu du lot !

C’est vrai que depuis quelques albums, on oscille entre le bon (enfin faut voir...) et l'inutile voire le mauvais ; ça commençait à bien faire ! Alors Ok l’héroïne est toujours aussi charismatique, l’univers plutôt sympa et graphiquement bien scotchant, mais ça ne fait pas tout. On voudrait un scénario SVP !!!

Et hop, enfin, dans ce onzième album, on a quelque chose qui a de la tenue. Ce n’est toujours pas d’une grande originalité mais c'est suffisant : l’intrigue est prenante, bien menée et suffisament tortueuse pour nous amener à ne pas regretter d’avoir ouvert ce onzième album de Sillage. L’héroïne continue d’évoluer sur la voie de la « sagesse » et parvient à retrouver une place au sein de sillage…. Et hop, c’est reparti pour de nouvelles aventures...

Bon je grogne mais je ne boude tout de même pas mon plaisir, car Sillage moi j’aime bien…
C'est juste que je regrette un peu le côté "il faut en sortir un à tout prix même s’il n’y a pas ou peu d’idées".

7/10 De retour pour une nouvelle aventure, Navis ne nous déçoit pas. Il n’y a pas de doute : Le Monde flottant est un album réussi où l’on retrouve de l’action, de l’humour et le charme qui nous manquait parfois dans les précédents albums de cette série pas toujours égale mais captivante malgré tout.

Eric

Publié dans Critiques BD

Commenter cet article