fiche n°78 : ALTER de Nau, Mathieu et Orellana

Publié le par Aneria

Couverture :


Résumé :
 Dans un futur ultra-urbain où la lutte contre la criminalités sous toutes ses formes est menée avec terrible efficacité, la légendaire section 11 fait figure d'élite parmi l'elite. On comprend mieux pourquoi Marcus Donnovan, policier prodige, surdoué du combat et des interventions, cherche sans cesse à y entrer, sans succès. Mais lorsqu'on lui confit la mission d'arrêter l'ancien chef de cette unité hors norme au motif de trafic d'une drogue nommée « Connaissance », il revise sa vision de l'ordre, et de la réalité...

Informations complémentaires :

http://www.critic.fr/detail_livre.php?livre=28091

Mon avis :
De prime abord, je dois avouer avoir été perplexe quant à l'origine française de ce titre. De par son format, son style graphique et son scénario, on se croirait dans un melting-pot mondial. Et pourtant, j'me trompais, Et ce genre d'erreur fait bien plaisir !

Ne tournons pas autour du pot : Alter est une BD bourrine, rentre-dedans et très directe... en apparence. Écrite et illustrée à la façon d'un film noir de SF, elle vous envoie effectivement un gros bloc d'action bien solide en pleine tronche mais ne s'arrête pas là. A la façon du véritable genre cinématographique, l'intrigue touche plusieurs registres, et gagne vite des niveaux de péripéties différents. Le rythme est assuré tandis la qualité et la précision des textes et des dessins surprennent.

Par certains aspects, Alter reste tout de même un peu prévisible. Ainsi, il reste assez monolithique dans son graphisme. Un graphisme qui m'évoque tout le long de la lecture celui du manga Blame ! de Nihei (de par son univers, sa touche de cyberpunk et surtout le dynamisme de ses combats). Sans être révolutionnaire, le style colle à l'univers direct et explosif, mais manque parfois d'un peu de personnalité.
Au passage, une mention pour la superbe qualité de l'édition que nous présente ici les Humano'. En effet, l'éditeur nous offre une fois de plus un joli livre dans leur collection Graphic Novels.

7.5/10 Un petit film noir, un polar SF brutal et direct, mais qui gagnerait à prendre un peu en distance par rapport d'autres oeuvres dans le style. Ce tome 1 d'une équipe jeune offre tout de même un bon moment et promet une suite ravageuse !

Aneria

Publié dans Critiques Comics

Commenter cet article