Fiche n° 75 : Hanna Hattori de Tony Valente

Publié le par Simatural

Couverture :


Résumé :
1580, tout le centre du japon est occupé par les troupes du redoutable seigneur Oda Nobunaga. Seul le village d’Iga, peuplé d’irréductibles ninjas, résiste encore à l’envahisseur.
C’est là que vit paisiblement Hana Attori, au sein de l’établissement très fermé qui forme au métier de ninja : l’École ninja d’Iga.
Mais lorsque sa soeur et son père sont assassinés, elle décide de quitter son village pour entrer en guerre clandestine contre le seigneur Oda. Accompagnée de son ami Goro, de Fumo, le vieil
artificier et de Shifu, le sorcier poltron, elle organise ses plans...
La première étape sera de mettre à mal l'indienne Choki et sa terrifiante armée. Mais gare aux squelettes et aux chiens morts vivants tapis dans l’ombre !...
Informations complémentaires :
http://www.critic.fr/detail_livre.php?livre=28610

Mon avis :
Une école de ninjas, un seigneur ambitieux et malveillant, une héroïne orpheline, une bande de potes, un dessin très manga... Hana Attori avait tout du Naruto pour fille? Du moins, telle a été ma première impression. La seconde a été tout aussi négative avec l'histoire, classique de bout en bout.

Et pourtant, je dois avouer être sorti assez satisfait de ce premier volume. Car si Tony Valentine, dessinateur des 4 Princes de Ganahan utilise des ficelles connues( on l'a déjà dit : l'histoire n'est pas vraiment le fort de ce tome), il compte sur d'autres qualités pour charmer son lecteur. En effet, avec des personnages attachants, un humour omiprésent, des références savoureuses et un dessin magnifique, difficile de faire la fine bouche. A défaut de prendre une claque, au moins on s'amuse et on rigole.

6.5/10 Au final, Hana Attori s'annonce comme une série grand public. Avec ce premier volume prometteur, on regrettera juste l'histoire convenue, beaucoup trop pour être un véritable coup de coeur. Mais assez pour vous dire de lui laisser une chance.

Simatural

Publié dans Critiques BD

Commenter cet article