Fiche n° 54 : La Route de Cormac McCarthy

Publié le par Eric

Couverture :


Résumé :
L'apocalypse a eu lieu. Le monde est dévasté, couvert de cendres. Un père et son fils errent sur une route, poussant un caddie rempli d'objets hétéroclites et de vieilles couvertures. Ils sont sur leurs gardes car le danger peut surgir à tout moment. Ils affrontent la pluie, la neige, le froid. Et ce qui reste d'une humanité retournée à la barbarie. Cormac McCarthy raconte leur odyssée dans ce récit dépouillé à l'extrême.

Prix Pulitzer 2007, La Route s'est vendu à plus de deux millions d'exemplaires aux États-Unis.

Informations complémentaires :
http://critic.fr/detail_livre.php?livre=27391

Mon avis :
Un pur moment de grâce.

Lire ce roman apporte d’incroyables sensations, l’auteur avec quelques mots savamment choisis et maitrisés nous fait passer par toutes les palettes des sensations humaines. La peur, la joie, la terreur, l’émerveillement, l’incertitude, la plénitude et ainsi de suite.

Chaque instant est fort, intense et se relit avec plaisir. Cormac Mc Carthy nous propose de suivre le parcours d’un père et de son fils dans un monde totalement dévasté, par on ne sait quelle catastrophe, mais bon c’est du post apo, en général on ne sait pas pourquoi mais on est dans la mouise, bien comme il faut en plus. Là, le ciel est perpétuellement gris, de la cendre tombe à n’en plus finir, et le père essaye de survivre tout en préservant l’innocence de son jeune garçon, qui lui ne connaît et n’a connu que ce monde de tristesse et de désolation. Un but va les faire tenir cependant, envers et contre tout, rejoindre la mer.

L’histoire nous est contée au fil de courts paragraphes, qui pour moi ont été comme des tableaux présentés à mes yeux et amenant divers sentiments. A chaque fois c’est certain j’avais du mal à poser le livre, tout en voulant le faire malgré tout, pour avoir la possibilité de continuer un petit bout de chemin avec ces deux personnages, et cette humanité effrayante et touchante.

10/10 un sans faute, s’il y a un livre à lire c’est bien celui là. Maîtrisé, touchant et intelligent que demander de mieux !

Eric

Publié dans Critiques SF

Commenter cet article

Simatural 05/08/2009 12:48

J'avais vu des extraits. C'était plutôt encourageant... après, j'ai toujours peur pour les adaptations ciné des romans que j'ai beaucoup aimé.

Celle que j'attends le plus, c'est sans aucun doute celle de Shutter Island de Scorsese. Il a pas intérêt à la rater celle-là !

Kali1742 05/08/2009 10:55

Un livre qui se lit d'une traite, accrochant du début à la fin.
Vivement la version ciné.