Fiche n° 52 : Le Seigneur des Isles de David Drake

Publié le par Simatural

Couverture :


Résumé :

Il y a mille ans, le chaos a ravagé le royaume des Isles. Aujourd'hui la menace ressurgit. Les forces élémentaires de la magie déploient toute leur puissance et déchaînent une terrible tempête.
Au coeur du drame, le jeune Garric sauve de la noyade une femme qui se dit magicienne et prétend venir du passé. Le voilà aussitôt hanté par des visions du roi Carus, mort depuis plusieurs siècles, qui le presse de revendiquer le trône de Seigneur des Isles !
Pour lui, sa soeur et leurs amis commence un voyage périlleux, car, dans l'ombre, des agents maléfiques sont prêts à tout pour anéantir leur lignée. Transportés d'isle en isle, de prodige en prodige, les héros vont connaître l'amour, le danger et une magie stupéfiante qui les changera à jamais.
Un récit d'aventure épique, grandiose et vibrant de passion.

« Contrairement à la majorité de la Fantasy moderne, Le Seigneur des Isles est un roman épique qui a l'étoffe des légendes d'autrefois, rempli d'action spectaculaire et peuplé de personnages exaltants. »

                                                                                                     Terry Goodkind

Informations complémentaires :
http://critic.fr/detail_livre.php?livre=28955

Mon avis : 
Le Seigneur des Isles faisait parti avec Les Nains des titres du lancement de Milady, le nouveau label de Bragelonne dont vous avez sûrement entendu parler sur le net ou dans vos librairies. En gros, disons que Milady permettra à Bragelonne de percer sur le marché des grandes surfaces. Il y aura des licences (Donjons & Dragons, Indiana Jones, X-Files...), des poches (tirés du catalogue de Bragelonne mais aussi des inédits) et des inédits grands formats dont ce livre de David Drake.  
Mais parlons plutôt de ce Seigneur des Isles, premier tome d'une série qui en compte 6 (si j'ai bien compris), série elle-même suivie d'une seconde série qui compte pour l'instant 3 tomes outre-atlantique.
 
Alors oui Bragelonne a fait les choses en grand (une belle couverture, une citation de Goodkind) mais disons-le d'emblée, ce premier titre ne m'a pas convaincu.
 
Tout d'abord, l'histoire, classique (public de la grande distribution oblige), a comme un sentiment de déjà-vu pour ne pas dire plus...
C'est l'histoire de quatre adolescents qui ont tous grandi dans le même petit village et qui sont destinés à devenir de grand personnage de l'histoire. 
Garric, Ilna, Cashel, et Sharina.
Deux Garçons. Deux Filles. 
Les choses sont bien faites. Ben pas tant que ça si l'on en considère les sentiment de chacun. Parce que là, pardonnez moi l'expression mais "c'est le bordel !". Cashel, meilleur ami de Garric, est secrètement amoureux de Sharina, soeur de Garric, lui-même aimé (tout aussi secrètement) par Ilna, soeur de Cashel. Pas de bol ! Alors oui, ça s'est déjà vu, dans de bons romans même, mais là où le bât blesse ici, c'est que nos personnages ont autant d'épaisseur qu'un steack de chez McDonald. 
Sharina a beaucoup de coeur, trop peut-être ! Elle pleure sans arrêt...
Garric est intelligent : il sait lire ! De plus, ses rêves lui disent qu'il est doit être la réincarnation, ou du moins l'un des descendants d'un grand roi du passé... Par contre question charisme, on repassera.
Ilna a un foutu caractère. Au début, c'était celle qui m'énervait le moins! Pas de chance, l'auteur la rend très vite antipatique ! Son fichu caractère me rappelle je ne sais plus quel personnage  d'une série de 12 tomes d'un auteur décédé récemment.
Perrin...euh pardon Cashel est un bon gars, pas très fûté (mais plus qu'on le croit !), mais un bon gars ! En plus, il est très fort. Il aime beaucoup travaillé. 
Nos quatre adolescent se retrouvent bien vite séparés et doivent traverser des épreuves qu'ils n'auraient jamais pu imaginer, même dans leurs pires cauchemars.

Classique...
Vous devez maintenant voir de quelle saga je parle ! Je ne vais pas y aller pas quatre chemins mais, franchement, si vous voulez lire les aventures de "quatres paysans amenés à présider de l'avenir d'un mondeé (plusieurs même dans le cas qui nous occupe), lisez plutôt La Roue du Temps !

Pour autant, tout n'est pas mauvais. J'ai rarement vu des magiciens aussi incompétents dans une autre série. A tel point que ça en devient preque jouissif ! Autre bon point, le monde principal tient plus de l'Antiquité que du Moyen-Age, ce qui n'est pas si courant.
Et c'est tout.
Pour le moment...
Car considérons aussi ce premier volume comme ce qu'il est vraiment : un tome d'exposition, presqu'un prologue. Si l'action ne manque pas (je ne me suis pas ennuyé), très peu de choses sont révélées au final.

6/10 Somme toute, faut-il lire ou non cette saga de l'américain David Drake ?
Je ne doute pas que le roman plaira à ceux qui n'ont pas lu énormément de fantasy. De ce point de vue, Milady ne s'est pas trompé dans son choix. 
La note n'est pas méchante ; ce roman PEUT plaire à un public de grande surface, aucun de doute là-dessus.  
Mais, pour tous les autres, tous ceux qui ont un certain bagage fantasy derrière eux, je doute vraiment que ce roman vous accroche. Je ne dis pas qu'il ne va pas vous plaire, j'en ai pas la prétention, mais, pour moi, il y a tellement mieux à lire, ne serait-ce que chez Milady (je vous ferais une fiche de lecture des Nains bientôt).
 
  
Simatural

Publié dans Critiques Fantasy

Commenter cet article

aurore 22/06/2015 01:08

Je trouve ce livres genial . Mais j attend encore la sortie du tome 4 en francais .