Fiche n° 17 : Trop de mains dans le sac de Charlie Huston

Publié le par Simatural

Couverture :


Résumé :

Une blessure ayant mis fin à sa carrière de joueur de base-ball, Henry Thompson s'installe à New York. Il y devient barman et si alcoolique qu'il faut lui ôter un rein.
Un jour, son voisin de palier lui demande de lui garder son chat «juste pour quelque temps». Bien qu'il ne raffole pas de ces animaux, Henry accepte. Au fond, il est gentil. Il aurait mieux fait de ne pas l'être... Aussitôt, ce sont les ennuis et les violences qui commencent : rossé par des mafiosi russes aussi bêtes que vulgaires, des voyous très soupe au lait et un flic new-yorkais corrompu jusqu'à la moelle, Henry se retrouve pris dans une bagarre dont il ne saisit pas l'enjeu pendant que tous s'acharnent sur lui. Dur, très dur... Sauf qu'ici, les coups, même s'ils ramollissent la cervelle, aident à comprendre. Voire à triompher.

« Waow ! Brutal, viscéral, violent… brillantissime »
Harlan Coben

« Un des plus remarquables stylistes dans la tradition du noir »

Stephen King

Mon avis :
Jouissif ! C'est le seul mot qui me vienne à l'esprit après avoir refermé ce livre. Oui, JOUISSIF ! 

Henry n'est pas un mauvais bougre ; il est même plutôt gentil. La seule personne à qui il fait du mal, c'est lui-même. Totalement tourné vers le passé et les désillusions qu'il y a connu, "Hank" est un alcoolique confirmé et plutôt content de sa condition. Jusqu'au jour où les emmerdes commencent...

La plume de Charlie Huston (scénariste de comics comme Moon Knight...oui oui, je sais c'est pas très bon!) fait des merveilles! En trois pages, vous savez déjà que vous ne pourrez pas refermer le livre tant que vous ne l'auriez pas fini. Ce roman noir,  jubilatoire, brutal, et garanti 100% action vous immergera dans un univers digne de Tarantino avec personnages et répliques clutes à la clé!

8/10 Trop de Mains dans le Sac est un défouloir qui vous fera passer un très bon moment ! Idéal pour se vider le crâne !

Publié dans Critiques Policier

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article