Fiche n° 11 : La Trilogie Morgenstern de Hervé Jubert

Publié le par Simatural

Couverture :


Résumé :

Dans une ville virtuelle à l’image du Londres de la fin du XIXe siècle, une jeune femme est assassinée. Roberta Morgenstern, sorcière spécialisée dans les enquêtes criminelles, et son assistant, Clément Martineau, vont devoir remonter le temps pour trouver l’assassin. La traque des suspects les entraîne en un tourbillon d´époques et de lieux, du Paris médiéval au Mexique des Aztèques. Tous les indices convergent vers le machiavélique comte Palladio, qui a ressuscité un quadrille de grands criminels pour intenter un procès au diable et renégocier son pacte d´immoralité.
Informations complémentaires :
tome 1 : http://www.critic.fr/detail_livre.php?livre=28649
tome 2 : http://www.critic.fr/detail_livre.php?livre=28650
tome 3 : http://www.critic.fr/detail_livre.php?livre=29283

Mon avis :
Editée en grand format dans l'excellente collection Wiz des éditions Albin Michel, Hervé Jubert a même eu les honneurs d'être traduit dans la langue de Shakespeare, chose assez rare pour le signaler. L'annonce d'une parution poche avait tout d'une bonne nouvelle. Surtout illustrée par Benjamin Carré...

Parfois, citer les autres ne fait pas de mal. Surtout quand ceux-ci résument si bien votre avis, et que de toute manière vous ne feriez que les paraphraser. Ainsi, sur l'excellent site Elbakin.net, tout entièrement consacré à la fantasy peut-on lire "Quelque part entre les romans de Pierre Pevel et ceux de Jasper Fforde, Hervé Jubert a su trouver sa place !".

En effet, on retrouve chez Jubert la fantasy mâtinée de Dumas, pleine de persos hauts en couleurs de l'un et l'humour assez décalé, certes dans une moindre mesure, de l'autre. Et puis il y a cette petite touche SF qui rappelle inévitablement Verne. Le talent de l'auteur vient du fait qu'il est capable de danser avec tous ces influences avec un talent qui frise l'insolence.
La trilogie est un véritable concentré d'action (celle-ci ne faiblit à aucun moment), de persos bien campés (ah Roberta... et ses hérissons), et d'idées toutes plus géniales les unes que les autres... Le tout, avec de l'humour s'il vous plaît! Si chaque tome trouve une conclusion satisfaisante et peut se lire indépendamment des autres, il vaut mieux les lire dans l'ordre pour tout comprendre. 

8/10 Bourrée d'influences mais tout aussi inventive, les aventures de Roberta Morgenstern devrait rapidement s'imposé comme l'une des plus belles séries de fantasy française. Le dernier tome laisse même à penser que cette trilogie pourrait rapidement accueillir de nouveaux volumes ! M'sieur Jubert, vous savez ce qu'il vous reste à faire !

Des lecteurs ? http://forum.critic.fr/viewtopic.php?p=573#573.

Publié dans Critiques Fantasy

Commenter cet article

Simatural 20/07/2008 12:48

Content de ne pas être le seul à apprécier cet auteur cantonné au rayon jeunesse. Si je ne doute pas que le public de la collection Wiz apprécie ses écrits, je pense qu'il passe à côté de tout un tas de références... Et quelles références !
Je crois que je vais me pencher sur sa nouvelle trilogie qui m'a l'air des plus sympathiques (toujours chez Wiz) : La Trilogie Blanche !
Tu verra, les deux autres volumes valent tout autant le coup ! ;-)

Aude 19/07/2008 20:03

J'ai lu la trilogie en grand format. Un vrai régal, je ne pouvais pas décrocher du roman, j'en était même a lire quelques lignes avant d'aller en cours !
Le passage qui fait référence à Urgence est a mourir de rire.
Un vrai bonheur !