Fiche n° 3 : Des Horizons Rouge Sang (Les Salauds Gentilhommes 2) de Scott Lynch

Publié le par Simatural

Couverture :


Résumé :

Locke Lamora, l’ancienne Ronce de Camorr, et Jean Tannen ont fui leur cité natale. Ils ont embarqué à bord d’un navire et gagné la cité-Etat de Tal Verrar, où ils prévoient bientôt de se livrer à leur forfait le plus spectaculaire : s’attaquer à l’Aiguille du Péché, une maison de jeu réservée à l’élite, et voler son incommensurable trésor.
Il n'existe qu'une façon de s'approprier l'argent de cet établissement : le gagner aux divers jeux qu’il propose à ses clients. Un domaine que Locke et Jean croient connaitre sur le bout des doigts.
Mais, une fois encore, les deux compères se retrouvent embringués dans des aventures imprévues... et devront se frotter à la flotte pirate du célèbre capitaine Zamira Drakasha. Une véritable sinécure pour des voleurs qui ne distinguent pas bâbord de tribord. Pendant ce temps, les Mages Esclaves fomentent leur revanche contre celui qui les a humiliés et croit avoir échappé à leur châtiment : un certain Locke Lamora.

Informations complémentaires :
http://www.critic.fr/detail_livre.php?livre=27789

Mon avis :
Avec tous les livres annoncés comme "exceptionnels", des "chef-d'oeuvres", "comparables à Tolkien", et j'en passe et des meilleures, il est parfois difficile de se repérer parmi la masse des sorties de fantasy!
Et pourtant...

Pour moi, Des Horizons Rouge Sang, à l'instar du premier tome, contient TOUT ce que j'attends d'un livre de fantasy. Oui TOUT.

Lire un roman de Scott Lynch, c'est vivre une histoire formidable, pleine de gouaille, d'action, d'humour. Lire Scott Lynch, c'est glousser bêtement aux répliques des personnages, les mains tremblantes d'excitation, la tête pleine de pirates, de voleurs, de sorciers. Lire Scott Lynch, c'est.... Ok Ok j'arrête. Parfois, c'est si dûr de transmettre son enthousiasme !

A l'image du précédent, la maîtrise de l'auteur sur son intrigue, construite en flash-back notamment, force à elle-seule l'admiration du lecteur. Et comment ne pas être ébahi par ses dialogues ciselés par un véritable orfèvre ? Du plancher d'un casino à celui d'un bateau, de leurs rencontres avec le bien-nommé Requin à la non moins terrible Zamira Drakasha, c'est un pur bonheur de suivre les tribulations de Locke et de Jean, qui vous mèneront, j'en suis sûr, non seulement au bout du roman, mais au bout de ce que le Divertissement peut, et doit, vous procurer en matière de plaisir.
 
On peut rendre hommage au travail de Benjamin Carré qui nous offre un nouvelle fois une couverture à la hauteur de l'ouvrage.

Finalement, le seul regret que l'on pourrait avoir pour ce second tome concernerait peut-être la fin, et sa chute un peu précipitée. Trop peu pour gâcher le plaisir de lecture mais juste assez pour lui refuser la note ultime. Pas grave, elle sera pour le prochain !
 
9,5/10 Si le premier tome avait propulsé Scott Lynch au firmament de la fantasy, Des Horizons Rouge Sang démontre que celui-ci n'est pas près de quitter les étoiles ! Un nouveau coup d'éclat pour une série qui s'annonce d'ores et déjà comme un futur classique du genre !  
Lisez Scott Lynch, ça changera pas votre vie, c'est sûr, mais il vous rappellera ce temps béni où les histoires savaient encore vous émerveiller !

Simatural

Publié dans Critiques Fantasy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Craque-les-os 02/07/2009 09:29

Livre intéressant à lire, bien écrit, une profonde psychologie des personnages.
Mais toutefois ce roman contient des imperfections pour les lecteurs comme moi, qui s'emmerde quand il y a trop de descriptions ou des passages peu importants et qui ne font pas progresser l'aventure.
C'est pour cela que je lui attribuerait une note approximative du 8/10...

Simatural 20/07/2008 12:53

Pendant ce temps, moi je pleure...
La parution du troisième tome a été reculée...

simurghe 04/06/2008 16:46

Et bien, si le second tome est effectivement à la hauteur de premier...je crois que je vais prochainement me faufiler jusqu'à la librairie pour en faire l'acquisition. Un plaisir qui ne peut se refuser!