Fiche n° 2 : Clairvoyance (Les Iles Glorieuses 1) de Glenda Larke

Publié le par Librairie CRITIC

Couverture :

Résumé :

Braise Sangmêlé s'était juré de ne jamais remettre les pieds à la Pointe-de-Gorth, repaire de tout ce que les îles Glorieuses comptent de désespérés, de trafiquants, d'escrocs et de criminels sans foi ni loi prêts à tuer père et mère pour quelques setus ou une choppe de bineille. Mais les Vigiles, qui règnent en maîtres sur l'archipel, ne l'entendent pas de cette oreille. Braise est la seule à pouvoir mener à bien une mission délicate pour leur compte : ramener le plus discrètement possible la castenelle de Cirkase en fuite. Et on ne lui demande pas son avis. Mais à peine débarquée, Braise se rend compte que quelque chose ne tourne pas rond : son enquête se heurte au mutisme des matelots et une odeur inquiétante de magie carmine semble s'attacher au moindre de ses pas. Car en plus d'être une combattante hors pair, armée d'une épée aux proportions exceptionnelles, Braise Sangmêlé possède le don de Clairvoyance qui lui permet de sentir la magie à l'oeuvre. Quoique pratique, ce talent fait d'elle une cible de choix pour les sorciers de tout poil qui n'apprécient guère qu'on se mêle de leurs projets de domination du monde. Bref, Braise s'est encore mise dans de sales draps...

«Une série passionnante, réaliste et pleine d'esprit.» Trudi Canavan

Informations Complémentaires :
http://www.critic.fr/detail_livre.php?livre=27811

Mon avis :
Comme promis, après le Abercrombie, nous allons nous intéresser à la seconde parution de la collection Fantasy grand format des éditions J'ai Lu.

Imaginez une île avec les pires rebuts de la société. Imaginez des emmerdes à la pelle. Imaginez une héroïne attachante au milieu de tout ça!

Si le speach du premier roman  de Glenda Larke traduit en français est appétissant, quelques défauts viennent vite entacher la lecture toutefois plaisante de cette nouvelle trilogie. On peut ainsi noter une certain goût de l'auteur pour le sentimentalisme, et plus généralement, une certaine forme de naïveté qui transparaît dans son oeuvre. Et que dire de ces commentaires historiques qui entrecoupent le récit sans véritablement apporter un plus à l'aventure (pour le moment).

Malgré cela, le livre n'est pas mauvais : on prend du plaisir à suivre la lutte de Braise, femme au caractère assez sulfureux, dans un monde (teinté d'une ambiance qui rappelle ces bons vieux films de pirates des années 60/70) qui la méprise pour sa naissance bâtarde. 
 
6,5/10 Il manque peu à Clairvoyante pour être un bon roman : ses défauts assez gênants font malheureusement oublier ses nombreuses qualités. Reste une série sympathique qui s'annonce et un auteur à surveiller. C'est déjà pas si mal !

Publié dans Critiques Fantasy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article