Fiche n° 1 : Premier Sang (La première Loi 1) de Joe Abercrombie

Publié le par Simatural

Couverture :
premier_sang.jpg

Résumé :  

Logen Neuf-Doigts, le barbare le plus redouté du Nord, a finalement vu sa chance tourner : son dernier combat risque bien d'être celui de trop. La perspective de ne laisser à ses ennemis hilares qu'une poignée de mauvaises chansons ne l'enchante guère ; aussi, quand les esprits lui révèlent qu'un mystérieux mage l'attend au Sud, se met-il en route. Après tout, qu'a-t-il de mieux à faire ? Jeune et fringant officier, le capitaine Jezal dan Luthar n'a rien de plus dangereux en tête qu'arnaquer ses amis aux cartes, se mettre minable et remporter le Tournoi annuel d'escrime. Mais la guerre gronde, et les batailles qu'on livre sur le front du Nord ne s'interrompent pas au premier sang. Tortionnaire accompli, l'Inquisiteur Glotka ne rêve que de voir l'arrogant capitaine tomber entre ses mains. Mais lui ou un autre, Glotka déteste tout le monde : obtenir des aveux de traîtrise à longueur de journée laisse peu de place à l'amitié. Sa dernière piste de cadavres pourrait bien le conduire droit au coeur du gouvernement corrompu... si toutefois il vit assez longtemps pour la suivre. Alors que de funestes complots sont sur le point d'être révélés, que des querelles millénaires remontent à la surface, la ligne qui sépare les héros des traîtres est assez fine pour faire couler le sang.

Informations complémentaires :
http://www.critic.fr/detail_livre.php?livre=27810

Mon avis :
Pour cette première, je vais chroniquer les deux romans qui ouvrent la nouvelle collection grands formats de J'Ai lu. Commençons par Joe Abercrombie. A l'instar de Scott Lynch ou de Steph Swainston, Joe Abercrombie sort des écuries Gollancz, cette talentueuse maison d'édition anglaise qui a, ces dernières années, sorti quelques-uns des plus beaux joyaux du genre. Autant dire que le livre était attendu au tournant... 

Des persos forts, de l'humour noir, de la magie, de la politique, des combats, un monde cohérent,....
Si les thèmes abordés ne sont pas très originaux, au moins c'est réussi. On pourrait presque dire que ce livre tire sa force des clichés tant l'auteur semble prendre du plaisir à leur tordre le cou.

Pour sa première parution, Abercrombie nous livre un roman, qui s'il n'est pas exempt de défauts (je pense notamment aux "répliques-onomatapées" de certains dialogues), fait plus que nous accrocher grâce à son ironie mordante et son ton grinçant. En effet, difficile de ne pas être emporté par les aventures de Glokta (vous allez l'adorer!), Logen, Jezal et les autres... La dernière page arrive beaucoup trop vite et l'on se surprends bien vite à guetter la suite dans les plannings de sorties. Pas mal pour un livre si classique !

8/10 Un bon premier tome qui, s'il ne prétend pas révolutionner le genre, surclasse nombre des productions actuelles par son sens du divertissement. La fin laisse même présager que le meilleur est à venir. Croisons les doigts. Cette série a tous les atouts en main pour réussir. 

Simatural

Edit : fiche mise à jour avec la nouvelle couverture et le nouveau titre de ce premier tome maintenant édité chez Pygmalion

Publié dans Critiques Fantasy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article